A quoi ressemble l’Enfer ?

22/02/08 par  |  publié dans : Arts, Expos | Tags :

Jusqu’au 22 mars, la Bibliothèque nationale de France invite les plus de seize ans à découvrir l’Enfer, une exposition érotique et instructive dans laquelle je suis descendue pour vous.

Beaucoup en ont entendu parler, peu savent de quoi il s’agit : l’Enfer est le lieu où sont rassemblés les ouvrages, photos et estampes jugés contraires aux bonnes mœurs. La collection, critiquée, convoitée et redoutée, s’est constituée au fil des siècles par achats, donations et confiscations. Pour en savoir plus, deux parcours nous sont proposés : au centre, l’évolution du lieu, autour, son contenu. Un utile découpage pour une exposition deux en un.

Ceux qui viendront pour éveiller leurs sens seront déçus, ils n’apprendront rien de sexuel. L’intérêt de l’endroit est historique : l’enfer, ce sont les prémisses de la pornographie, les ancêtres et contemporains de Sade. Une fois la foule bravée et le chemin frayé jusqu’aux vitrines, on observe photos et dessins, on lit manuscrits et pamphlets, on écoute lectures et poèmes. On peut également regarder quelques extraits de films ou s’attarder devant le mur des annonces, un amusant guide des prostituées de Paris. Du XVIIe siècle à nos jours, de la mythologie aux mémoires, il y a tant à voir qu’il faut bien compter une heure et demie pour apprécier la visite dans sa totalité, trois quarts d’heure pour un survol poussé des lieux. Le tout dans un silence complet, religieux, presque ennuyeux. « Que de gens coincés pour un sujet si ouvert », nous dit le livre d’or. L’ambiance le confirme : pas un rire étouffé, pas un frisson ne parcours la salle. La faute à une exposition très correcte, qui instruit plus qu’elle ne surprend.

Mon bilan : Allez-y mais uniquement dans l’optique de vous cultiver et dans de bonnes conditions, à savoir en heures creuses, avec un complice et du temps devant vous.

l’Enfer de la Bibliothèque, Eros au secret à la BNF, site François Mitterrand, Paris. Tarifs : 7€ ou 5€ (réduit)

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire