Quand l’art rencontre la lumière

01/03/08 par  |  publié dans : Arts, Expos

Cette brève s’adresse à ceux qui habitent dans le sud-est de la France ou qui y seront de passage ce mois-ci. En effet, jusqu’au 30 mars 2008 se tient à Aix-en-Provence l’exposition Un autre soleil. Lumière et art sacré. XVe – XXIe siècle.

La Galerie d’art du Conseil Général propose en ce moment de comprendre l’importance de la lumière dans l’art sacré du Sud de la France. Dans la première partie de l’exposition, on découvre comment quelques artistes flamands du XVe siècle ont changé leur manière de peindre face à la luminosité de la Provence. C’est ce qui caractérisera l’école d’Avignon, sujet sur lequel je me pencherai prochainement pour vous car cela m’a donné envie de m’y intéresser.
La deuxième partie nous fait traverser quelques siècles pour nous retrouver dans le si baroque XVIIe face à des œuvres plus brillantes les unes que les autres. Face à cette thématique, nous nous interrogeons donc sur les raisons de ce surplus de dorure. Outre le fait que la lumière symbolise Dieu, il faut se remettre dans le contexte de l’époque, sans la fée électricité, et imaginer les cérémonies éclairées uniquement à la bougie. L’abondance donc de l’or, que ce soit sur le mobilier ou sur les vêtements liturgiques, permet de refléter les lueurs des bougies pour offrir aux croyants un maximum de lumière.
Enfin, dans la troisième partie de l’exposition nous découvrons un tout autre univers, bien que l’on reste dans le domaine du sacré, celui de l’art contemporain. Des études de vitraux contemporains en passant par les chemins de croix, une trentaine d’œuvres nous prouve que la question de la lumière est encore actuelle et permet aux artistes contemporains de l’interroger grâce à ces commandes religieuses.

La Galerie du Conseil Général présente ainsi de nombreuses œuvres de siècles et de styles très variés, réunies par une même thématique, celle de la lumière. Dommage pourtant qu’il faille lire le catalogue pour bien comprendre la place qu’elles tiennent chacune dans l’exposition. Autre petit bémol : la scénographie. Pour une exposition sur l’art sacré, on s’attendrait à une ambiance feutrée et pour une exposition sur le thème de la lumière, on aurait imaginé un jeu subtil des éclairages. Mais c’est peut-être trop pointiller…
En tout cas, si vous êtes dans les parages, n’hésitez pas à vous y arrêter, l’entrée étant en plus gratuite.

Un autre soleil. Lumière et art sacré. XVe – XXIe siècles à la Galerie d’art du Conseil Général, 21 bis cours Mirabeau à Aix-en-Provence. Ouvert tous les jours (sauf le lundi) de 9 h 30 à 13 h 00 et de 14 h 00 à 18 h 00.

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire