Kiteaz design : maîtresse du vinyle

07/10/11 par  |  publié dans : Artistes, Arts | Tags :

Du vinyle par ci, du vinyle par là… mais c’est fichtrement tendance, ce truc ! D’ailleurs, une société a monté un site de vente en ligne où vous avez le choix de diverses tailles pour cet objet qui rendra jaloux les gens disant être vos amis lors de leurs visites dans votre loft (oui car seul un lieu immense peut accueillir cet élément en plastique iconoclaste, je ne vois pas d’autres endroits). KITEAZ, ou comment une bande de potes revitalise, comme une boisson énergétique, le support qui, né le siècle passé, a révolutionné notre oreille.

Objet plastique habillé de noir, cette matière qui a vu squatter dans ses sillons la grande musique et les nombreux courants tourne encore.

“Et pourquoi pas une cassette géante ?”

Un temps, on a eu la bêtise de penser remplacer le disque vinyle par des adversaires poids plumes : MiniDisc (aux oubliettes), disque Laser (en perte de vitesse, avec la dégringolade de l’industrie du disque)… Mais papy fait de la résistance et drague les modes qui passent et qui repassent, comme les rotations d’une galette filant sous le diamant de la platine, à la grande joie des audiophiles. Dans un temps révolu, les juke-box crachaient ce son aux grésillements authentiques, plus tard les disc jockeys de tout bord lui donnèrent ses lettres de noblesses, l’intronisant définitivement au panthéon des musiques modernes, sous les doigts affûtés glissant du Hip-Hop, House Techno,  etc… Et même si le mp3 lui pique la vedette de plus en plus “on ze floor ” de la planète bleue, il revient, à chaque fois quand on ne l’ attend pas, sur le devant de la scène. Cette fois ci, ce n’est pas dans les bacs des disquaires indépendants mais sur les murs que le tout jeune bureau de design Kiteaz, placenta frais sur le crâne, le choisit pour en faire une déco-adoration complètement “Hors-Norme”, d’après leurs propres mots sortis de leur bouche juvénile.

Propos saisis du tac au tac  avec Benoît, une des éminences grises de chez Kiteaz Design, gagnant forcément au grattage !

D‘où vient l’idée farfelue de vouloir faire des vinyles personnalisables, et surtout de la taille d’un mètre de diamètre? Moi je veux bien mais dans mon 26m2, je n’ai pas la place. Alors?

L’idée est venue suite à une demande d’une marque de vêtement très connue qui voulait un objet de communication lié à la musique pour leurs magasins. Naturellement, nous avons pensé au disque vinyle, car nous sommes fan de cet objet emblématique, qui a traversé 70 ans d’histoire !!! Par la suite, nous avons voulu le mettre à disposition de tous les mélomanes et fans de cet objet. Qui n’a pas rêvé de créer son propre opus ?

Qu’entends-tu par “créer” ? On peut faire SON disque ? Mais il n’y aucun gramophone assez grand dans toute la galaxie pour accueillir une galette vinyle de un mètre !! (Ah ah)

Je parle de créer un objet. Réaliser un vinyle de 1 mètre de diamètre n’a pas été une histoire facile, environ 6 mois de travail acharné pour obtenir ce résultat ! Non, il n’y a hélas pas de platine pour le lire. Le but n’est pas de lire mais d’admirer sa propre œuvre vinyle personnalisée.

Comment se déroulent la conception, le graphisme, tout quoi, comment obtiens-tu ce genre d’objet ?

Nous avons réalisé une machine à la taille voulue, nous achetons la matière chez des spécialistes en matière plastique. Le but principal est la personnalisation. Pour cela, il suffit de nous faire parvenir une image JPEG (Picture label dans le jargon de tout bon DJ) via notre site internet www.kiteaz.com.  Ou l’on peut télécharger les gabarits 95 tours ou 66 tours ou nous le réalisons si la personne ne connait pas les logiciels.

Ton entreprise compte uniquement se cantonner à la fabrication de vinyle personnalisable ou événementiel, ou comptez-vous vous diversifier autrement : tapis vinyle, mug vinyle, combinaison pour sadomasochiste (ah ah)… et depuis combien de temps ce projet existe, au fait ? J’ai omis de te poser la question, zut, je suis mauvais…

Nous souhaitons créer d’autres objets, bien sûr mais liés à l’univers musical. Pourquoi pas une cassette géante ou autre, à voir. Pour le moment, nous allons compléter la gamme et sortir pour début Octobre les 6 Tours de petit sous bocks tout mimi et pas chers afin de pouvoir faire profiter un plus grand nombre, et aussi avant la fin de l’année les 66 Tours couleurs blancs bleu jaune et rouge pour mettre un peu de couleur dans vos intérieurs.
Non tu n’es pas mauvais, ça va. Pour tout te dire, nous avons monté ce projet entre amis  passionnés il y 1 an et demi.

Pourrais-je savoir combien coûte environ l’achat d’un vinyle 66tours, par exemple ? (l’idée de la cassette est excellente, j’achète !)

Le prix d’un 66 tours est de 89€, personnalisation comprise, ce qui reste correct pour un produit réalisé en France par des créateurs, et c’est important de le dire, mais chaque pièce est unique ! Pour info, je travaille déjà sur la cassette mais pas facile.

Si j’ avais par magie de la poudre de perlimpinpin, j’exaucerais la chose suivante : te donner la possibilité   de graver de vrais morceaux de musique sur les sillons de tes vinyles. Quel genre affectionnerais-tu d’entendre, et cite nous des artistes qui t’inspirent.

Pour commencer, les potes qui eux aussi ont des projets musicaux : mamba4cats (autant faire partager cette aventure perlimpinpienne) ou en plus connu, LCD Soudsystem, the xx ou encore Soulwax. Et pour finir, Orelsan par exemple.

 

Kiteaz Design records, Créateur Hors-norme, à découvrir sur www.kiteaz.com

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire