Picasso au MUCEM, un génie indépassable

19/08/16 par  |  publié dans : Arts, Expos | Tags : , ,

MUCEM

 

Le mystère Picasso

C’est le titre du film d’Henri Georges Clouzot où, comme par magie, on voit le dessin se créer ex nihilo sur un écran blanc. Le geste est sûr, le trait précis, comme la calligraphie d’un maître oriental. Mais une fois dévoilé, le mystère s’épaissit. On sait tout de lui, du moins en avons nous l’illusion : il s’exprimait volontiers, ses femmes ont beaucoup écrit, on lui a consacré des films, les iconographies et les biographies s’accumulent.

On a dit de lui que c’était un plagiaire de génie, ce qui est dans ce cas un oxymore, « cannibale » serait plus juste. Selon la légende, certains peintres lui refusaient l’entrée de leur atelier, de peur de retrouver le lendemain la reproduction de leur tableau dans l’atelier de Picasso. Il pouvait le décliner plus de cent fois, jusqu’à l’épuisement. Celui du sujet, pas du peintre. Ce qui l’épuisait c’était qu’on l’empêche de créer quand la pulsion se faisait impérieuse, alors, tous devenaient des fâcheux.

 

Picasso expo

Flèche de tout bois

Il faisait flèche de tout : bois, argile, métal vulgaire ou précieux, lino-gravure et même tapis ou objets de rebut, comme la tête de taureau, la tête de la guenon ou le poitrail de la chèvre. C’est le fil éclectique qu’ont suivi les commissaires de cette exposition aux entrées multiples, sous le thème des arts populaires, dans un labyrinthe inventé par l’architecte Jacques Sbriglio où on s’étonne de ne pas rencontrer le minotaure.

On traverse les ex votos et les costumes traditionnels hispaniques, le cirque, la tauromachie, les jouets, la colombophilie, les bois, la céramique, l’orfèvrerie, la lino gravure, le tapis, le métal et le béton, la sculpture. On en oublierai presque la peinture si elle n’était son obsession permanente.

 

Picasso expo

Une œuvre immense

Nous avons vu à Aubagne en 2015 « Picasso et la céramique ». Outre les musées permanents qui lui sont entièrement dédié, ceux qui détiennent nombre de ses œuvres et les collectionneurs privés, on pourrait monter un nombre incalculable d’expositions thématiques, « Picasso et la sculpture », « Picasso et les peintres », voire Picasso avec chacun d’entre eux, « Picasso et le dessin », « Picasso et l’érotisme », « Picasso et la tauromachie », « Picasso et les femmes », le surréalisme, le cubisme, l’art nègre, « Picasso inventeur de l’art contemporain » etc. etc.

Le Louvre y suffirait-il ?

 

Picasso expo

 

Pablo Picasso n’est plus, son œuvre est donc « finie » au sens qu’il ne créera plus, mais il a tant créé, son œuvre est à ce point immense que chaque exposition de ses œuvres est toujours un événement majeur, une nouvelle façon de raconter une petite partie d’une histoire sans fin.

C’est tous les jours sauf le mardi au MUCEM, jusqu’au lundi 29 aout 2016, nocturne le vendredi jusqu’à 22h. 270 pièces dont certaines très peu connues, des extraits de films, il reste très peu de temps pour découvrir cet événement rare.

Réservation et renseignements au 04 84 35 13 13 ou reservation@mucem.org/mucem.org
Picasso expo

Les commissaires de l’exposition : Joséphine Matamoros Conservateur en chef du patrimoine, Directrice du Musée d’art moderne de Collioure, Bruno Gaudichon Conservateur en chef du patrimoine, Conservateur de la Piscine-Musée d’art de Roubaix et Emilie Girard responsable de conservation et de ressources du MUCEM

 

Picasso expo

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire