Mettez un “caganer” dans votre crèche

01/12/11 par  |  publié dans : Carnets, Tendances | Tags : ,

Jésus Christ faisait sûrement caca. On aurait tort de ne pas envisager cette éventualité, car Jésus était peut-être un demi-dieu, c’était aussi et surtout un demi-homme.
D’ailleurs, dans les crèches espagnoles, le fait n’est pas tabou : du meunier au pécheur, de la lavandière au joueur de tambour, tout le monde a le droit de chier. Les catalans l’ont bien compris, et ont donc inventé un santon cul à l’air, qu’ils ont appelé “caganer” : une petite figurine de terre ou de plâtre, peinte à la main avec toute l’application que nécessite cet art tellement sacré, et à laquelle le santonnier adjoint un petit excrément savamment exécuté qui risque de faire pleurer de rire dans les chaumières les moins pieuses (les autres iront brûler les locaux d’Envrak).

Un santon qui se vide les boyaux : c’est très marrant, mais pas anodin. Le petit chieur, en déféquant dans les champs, fertilise la terre. Il est donc utile à la petite société villageoise, et va jusqu’à jeter à la tête des plus sceptiques, sinon sa contribution fécale, son statut hautement symbolique de “représentant de la prospérité”.

Le caganer originel était affublé des oripeaux paysans les plus basiques : chapeau catalan traditionnel, gilet rouge et pour certains, pipe au bec. Avec le temps, il a fini par prêter son froc et sa défroque à des personnages bien plus identifiables : moines, diables, membres de la famille royale espagnole… Aujourd’hui, on peut facilement dénicher des santons caganers représentant Nicolas Sarkozy et son épouse, Barack Obama, George W. Bush, la reine d’Angleterre, le Dalaï-Lama et même le pape (qui aura bien du mal à nous faire croire, si toutefois le santon à son effigie provoque les foudres du Vatican, qu’il n’a jamais coulé un auguste bronze). Une belle bande de faux culs, en somme…

Les crèches les plus originales pourront même offrir un bail à des caganers encore plus originaux : Dark Vador, les Schtroumpfs, Hello Kitty,  Spiderman, Dora, Playmobil, Bob l’Éponge, Bart Simpson, le Père Noël…
La nativité en prendra certes un grand coup, mais si on ne s’octroyait pas le droit de rire de tout, les classiques crèches de Noël seraient tout de même bien chiantes…

Si vous vous voulez (vous) offrir un caganer, rendez-vous sur le site caganer.com

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire