Révolution à l’apéritif

01/09/07 par  |  publié dans : Carnets, Cuisine

Vous en avez marre des apéros cacahuète-saucisse-cocktail ? Comme je vous comprends… Unissons-nous alors contre ce laisser-aller général et levons bien haut nos casseroles et nos rouleaux à pâtisserie. C’est la révolution mes amis !
Maintenant que nous nous sommes défoulés (je sais, ça fait du bien), je vous propose une série de petites recettes très faciles et rapides pour mettre enfin un peu de nouveauté dans vos apéritifs. Attachez vos toques car un souffle d’air frais entre dans votre cuisine…

1. Pour trempouiller
Tout bon apéro ne se fait pas sans quelques sauces et autre caviars qui nous permettent de délicatement y plonger une chips et d’engloutir le tout en espérant que rien ne soit tombé entre-temps sur nos genoux. Non non non, je vous vois venir « ça, c’est bon, on a déjà du tzatziki et du tarama ». Révolution on a dit !

Caviar d’artichaut
Rien de plus simple et de plus rapide : une boîte de fonds d’artichaut, une cuillère ou deux d’huile d’olive, une gousse d’ail, sel, poivre et muscade. Vous mettez le tout dans votre mixeur, laissez tourner une minute et le tour est joué !
Sur ce point, je ne serais jamais assez reconnaissante envers Pauline qui a bien voulu me transmettre cette complexe recette.

Confiture d’oignons
Je vois déjà vos grimaces à l’évocation du mot “oignon”. Mais croyez-moi, une confiture d’oignon épate toujours vos hôtes qui n’auraient jamais pensé à servir ça.
Encore une fois, c’est ultra facile mais plus long.
Découpez un kilo d’oignons en lamelles, mettez-les dans une casserole avec un fond d’huile d’olive et laissez mijoter à tout petit feu pendant une heure. Puis rajoutez du sucre (un morceau par oignon), une cuillère de miel et une lampée d’alcool au choix (vin blanc ou rouge, martini, etc.). Laissez à nouveau réduire une heure (attention, ça réduit énormément mais c’est normal). Lorsque les oignons sont bien tendres et prennent une couleur caramel, c’est prêt.

Caviar de courgettes
Un peu de légumes dans ce monde brut de l’apéritif…
Faites cuire quelques courgettes découpées (tout dépend de la quantité que vous voulez obtenir), à la vapeur ou dans une casserole d’eau bouillante. Écrasez-les (ou passez-les au mixeur) puis rajoutez une gousse d’ail, une ou deux cuillères d’huile d’olive, sel et poivre, une pincée de paprika et une autre de cumin. Et hop, au frigo en attendant les invités.

Ok, je le reconnais, toutes ces recettes sont tout de même plus faciles lorsqu’on a un mixeur. Mais, amis non équipés, il vous suffit de vous munir de couteaux et fourchettes pour arriver aux mêmes résultats.
Pour la trempouille, je vous suggère soit des chips mexicaines, soit des petits croûtons, soit des gressins.

2. Pour faire des miettes
Les caviars c’est bien sympa mais ça nourri pas son homme, alors passons à un niveau supérieur : les feuilletés. Je le reconnais, ça fait des miettes, mais c’est tellement bon et tellement sympa à servir que ça en vaut la peine.

Rouleaux chèvre pistache
Prenez une pâte feuilletée, étalez-y du chèvre (une brique ou autre) préalablement réduit en purée (au mixeur ou avec une fourchette), parsemez le tout de pistaches. Un peu de poivre et c’est tout. Découpez des lanières dans votre pâte puis roulez-les comme des escargots. Laissez ensuite cuire jusqu’à ce que vos rouleaux soient bien dorés (environ une dizaine de minutes).

Briques feta-herbettes
Pour changer un peu de la pâte feuilletée, je vous propose d’utiliser des feuilles de briques, tout aussi sympas et créatrices de miettes.
Écrasez ensemble une barquette de feta (sans le plastique, hein ?!), une poignée de menthe, une poignée de coriandre, une poignée de pignons et un tour de moulin à poivre.
Prenez une feuille de brique, découpez-la en deux (ou trois ou quatre, selon la taille que vous voulez obtenir), étalez une cuillère de la mixture et refermez le tout (soit en baluchons, soit en carrés, soit en triangles). Passez au four une minute ou deux car la cuisson est très rapide.

Allumettes au roquefort
Attention, cela devient de plus en plus facile ! Pour mettre un autre goût dans vos feuilletés, je vous propose du roquefort (ou du bleu) et pour changer des escargots, optons pour des allumettes.
Déroulez une pâte feuilletée sur votre plan de travail puis étalez du roquefort sur une moitié. Pour ceux qui aiment, vous pouvez rajouter des morceaux de noix, ça craquouille sous la dent et le goût se marie très bien. Repliez la moitié vierge sur la moitié au roquefort. Scellez les bords : mouillez vos doigts et écrasez les deux couches de pâte l’une sur l’autre. Rajoutez un peu de fromage râpé sur le dessus et découpez des lanières de pâte. Si vous voulez faire encore plus d’effet, vous pouvez torsader les lanières encore crues. Mettez le tout au four pour quelques minutes de cuisson.

Voilà, la révolution touche à sa fin. Mais ne vous avais-je pas promis de la nouveauté et de la simplicité ? Mon pari est donc tenu. Il ne vous reste plus qu’à inviter quelques amis pour inaugurer toutes ces recettes.

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

5 commentaires

    dolly  | 01/09/07 à 17 h 10 min

  • j’ai testé pas mal de ces festins grace à Marie et je peux vous dire c’est délicieux alors je propose que Marie nous invite tous !!!

  • Sab  | 02/09/07 à 16 h 04 min

  • Je suis d’accord (j’apporte pas les chips, du coup)

  • Marie  | 02/09/07 à 20 h 20 min

  • Ah ben non Sab, pas de chips, va falloir faire plus original. ;)

  • pistrouille  | 03/09/07 à 14 h 03 min

  • pour la recette des rouleaux aux pistaches en fait il faux roulé la pate et apres les decouper ,comme pour des pains aux raisins.Pareil on peux delayer un peu le chevre avec de la creme ou du kiri histoire que sa soit plus simple a tartiner.sinon Merci Marie

  • Bertrand  | 06/09/07 à 21 h 51 min

  • Les chips sont tellement mexicaines qu’en fait elles sont plutôt du voisin du nord avec l’idée commerciale qu’elles sont de chez nous.

    Amicalement, le franco-mexicain. ;)

Laisser un commentaire