Rouge, chinois, frisé, tous à vos choux

01/03/07 par  |  publié dans : Carnets, Cuisine

Des tomates en hiver ? BERK ! Peut-être aimez-vous les aliments fades et chers…. Et si nous les troquions contre des salades de saison ? Mais si, vous allez être séduits…
Vous n’avez aucune idée de quel légume pousse à quelle saison ? Vous vous repérez aux prix ? Vous avez les mêmes légumes dans votre frigo toute l’année et ne savez plus comment varier votre alimentation saine ? Vous êtes persuadés que les carottes et l’herbe, c’est réservé aux lapins ? Alors vous n’avez aucune idée de toutes les saveurs que nous offre la nature. Et ce n’est pas un discours idéaliste mais le résumé de dizaines d’expériences vécues. Encore hier une « légumophile » a découvert dans ma cuisine à 20 ans passés que, si si , elle aimait le chou rouge… Mais bien sûr, tout dépend d’où vient le chou et à quelle saison vous le goûtez… A bas les a priori et suivez-moi à la découverte du bac à légumes d’un frigo hivernal !

Qu’y a-t-il dans votre frigo en ce moment ? Voici ce qui serait susceptible de s’y trouver si les dures lois de la consommation respectaient le doux cycle des saisons : des salades, des pommes de terre, des carottes, des navets, des choux en tous genres, des épinards, des betteraves, des blettes, des radis, du fenouil, des légumineuses bientôt (fèves, petits pois, pois gourmands), des courges, des poireaux… et côté fruits : des clémentines, oranges, pommes, fruits exotiques. Ca semblerait bizarre en ce moment de manger des fraises, et bien c’est la même histoire pour les tomates ! Sans parler d’éthique, parlons de goût ! Croquer dans une tomate mûre fraîchement cueillie en été et une tomate d’hiver d’agriculture forcée… Rien à voir !

Mais ce n’est pas seulement le secret de la découverte gustative des légumes : il ne suffit pas de consommer les légumes à la saison où ils poussent naturellement, mais pour vous régaler, rien ne vaut de les avoir directement chez l’agriculteur et de les voir pousser…
C’est ce qu’ont souhaité développer les AMAP, Associations de Maintien de l’Agriculture Paysanne. Créées en PACA à l’aube du XXIème siècle, ces associations ont pour but de mettre en relation des consommateurs et des producteurs. L’avantage pour les consommateurs ? Manger des produits frais, de bonne qualité et ayant du goût, en étant informé de leur origine et de leur mode de production. Et côté producteur ? Favoriser une agriculture durable socialement équitable et écologiquement saine, se libérer des contraintes du productivisme et se consacrer entièrement à la qualité de la production. Vous l’aurez compris, il s’agit d’agriculture biologique. Tout de suite, les grands mots… N’empêche que cette « libération » rend possible la culture d’espèces de légumes que nous ne connaissons même plus parce qu’elles ne pourraient pas être vendues dans le commerce (pas calibrées, trop vite abîmées, couleurs inhabituelles, etc.). Vous ajoutez à toutes ces bonnes causes le fait que les consommateurs et les producteurs se rencontrent, échangent, que l’on peut visiter les exploitations, découvrir à 23 ans qu’un concombre pousse sur une plante grimpante style le haricot magique de Jack (ça c’est moi, et je n’ai même pas honte…), découvrir de nouveaux légumes, de nouveaux goûts, tester de nouvelles recettes… Et tout ça au même prix que les légumes en supermarché approximativement.
Bien sûr, on peut aussi aller directement se servir chez le producteur qui vend ses produits, sans passer par une AMAP, mais alors il s’agit seulement de consommation alors que c’est vraiment un investissement d’être amapien… On donne son avis sur les façons de désherber autour des carottes, sur le goût des légumes, on aide à la distribution des paniers chaque semaine, etc. La récompense : se la péter en invitant les potes à une « dégustation de tomates » : vertes rayées, roses, noires, oranges, rouges, petites, grosses, ovales, « citrouilliformes »… mais une constante chez les VRAIES et BONNES tomates : il n’y a que de la chair ! Vous savez, cette fine couche sous le jus et les pépins que vous apercevez dans vos tomates de grande distribution !

Je vous l’accorde, les légumes d’été sont plus attrayants que ceux d’hiver. Mais avant de retrouver les premiers légumes de printemps déjà en terre, voici quelques idées recettes pour les réfractaires. Et pour ceux qui ont peur d’être obligés de se faire une ratatouille par manque de variété hivernale, je vous rassure : il existe une petite dizaine de choux différents (qui n’ont absolument pas le même goût), idem pour les salades et les courges… Alors tous à vos fourneaux et fourchettes et je vous assure que vous ne regarderez plus les menus de restaus et la composition de vos sandwichs de la même façon !

Pour remplacer la salade de tomates :
Salade de feuilles de choux (quelque soit la couleur…) émincées en lanières, avec des petits cubes de jambon, d’emmental, quelques cerneaux de noix, le tout arrosé d’une bonne vinaigrette à l’huile de noix.

Et l’hiver, vive les soupes ! Un exemple de potage :
Le velouté de courges (ces gros trucs oranges de toutes les formes…) : faire revenir dans du beurre des morceaux de courge et d’oignon (ou de poireaux), puis les recouvrir d’eau, laissez mijoter jusqu’à ce que tout soit ramolli, tout mixer, assaisonner et ajouter un peu de crème pour arriver à la bonne consistance… exquis et doux… se boit sans fin !

Et pour la réception de convives, la p’tite recette originale de saison :
Crumble de légumes d’hiver à l’indienne : dans une casserole d’eau bouillante salée, faire blanchir des légumes pendant 5 minutes (que l’on peut varier, à titre d’exemple pour 4 personnes) 3 carottes coupées en bâtonnets, du brocolis, 200g de navet en cube. Les égoutter, les placer dans un plat à gratin, les assaisonner avec 1 cuillère à café de curry, ajouter 15cl de crème liquide et 10 portions de fromage « boeuf qui rigole » coupées en petits morceaux, émietter par-dessus le mélange à crumble (150g de farine avec 80g de beurre et 80g de noix de cajou hachées grossièrement). Faire cuire au four préchauffé à 180°C pendant 20 à 30 minutes.

BON APPETIT !

Pour trouver une AMAP:
http://alliancepec.free.fr/Webamap/trouveramap.php
Ou pour chaque région: Alliance en région:
http://www.allianceprovence.org/spip.php?page=sommaire

Un exemple d’AMAP (à Gardanne):
http://www.paniersdesaison.org/
Un exemple autre qu’une AMAP (région PACA):
http://www.materre.net/index.php

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

15 commentaires

    Dolly  | 01/03/07 à 10 h 34 min

  • celle de Gardanne elle est au top !!

  • Sab  | 01/03/07 à 15 h 38 min

  • J’ai envie de manger des radis, ça y est

  • engy  | 01/03/07 à 16 h 48 min

  • Moi j’aurais plutot envie de manger un crumble de légumes!

  • Sab  | 01/03/07 à 19 h 51 min

  • Tain ouais, j’en veux… Et c’est vrai que les tomates, l’hiver, c’est un peu dégueu. Moi je dis, vive les poireaux

  • Pauline  | 01/03/07 à 21 h 15 min

  • l’AMAP de Gardanne j’y suis, elle est super c’est clair!
    les filles, vous pouvez essayer les recettes et nous dire ici ce que vous en pensez….

  • engy  | 02/03/07 à 1 h 18 min

  • Au fait, et pour les fruits ?

  • Sab  | 02/03/07 à 1 h 53 min

  • Sinon ce que tu peux faire, c’est les essayer, et après on vient et on les goûte. Ou alors mieux: on demande aux garçons de les essayer, et ils nous invitent pour les goûter. Si c’est raté, ils nous offrent le resto

  • Pauline  | 02/03/07 à 7 h 30 min

  • lol, cette idée me plaît!
    engy, c’est vrai que je n’ai pas trop parlé des fruits, j’ai parlé des légumes à titre d’exemple d’alimentation de saison, mais dans les AMAP ou autres structures de ce type ou peut bien entendu se fournir en fruits de saison! sauf bien sûr les fruits exotiques qui sont de saison également l’hiver quelque part …

  • Sawa  | 03/03/07 à 0 h 48 min

  • vive les AMAP. Je ne suis pas encore assez sédentaire ni stable financièrement pour m’engager, mais je connais le principe depuis un petit moment et le jour ou je pourrais, j’y adhererais ( voire en monterais une, faut voir).
    Merci pour l’article
    Les assos comme Ma terre ou le pré de chez vous (http://www.predechezvous.com/) ont une portée moins politique (on reste dans la consomation sans grand engagement), mais peuvent convenir plus facilement aux étudiants qui ont la bougeotte et ne peuvent s’engager que pour un mois.
    Mais le système de l’AMAP est définitivement meilleur, et rentre dans une logique de production plus localisée, plus naturelle et humaine qui devrait etre la norme.
    Merki!

  • Sab  | 03/03/07 à 16 h 08 min

  • Par quoi on peut les remplacer, les noix de cajou, dans le crumble?

  • dolly  | 03/03/07 à 19 h 38 min

  • pauline c quand que je t’interview ?

  • Marie  | 04/03/07 à 16 h 02 min

  • On a testé le crumble et je vous le conseille vraiment. C’est délicieux!! Personnellement j’augmenterais peut-être la dose de curry qu’on ne sent pas trop et je rajouterais de la coriandre.

  • Pauline  | 05/03/07 à 9 h 08 min

  • C’est vrai, ce crumble est très bon. On peut remplacer les noix de cajou par tout aliment salé et dur de ce type je pense, à tester…
    dolly: euh…j’sais pas, pourquoi???

  • Lélien  | 06/03/07 à 14 h 25 min

  • pour avoir participé à la soirée de goutage du cramble, je confirme, c’est une tuerie ! miam-miam-y-a-bon-légume !

    Et je voudrais aussi préciser que Pauline (dont les fameuses recettes ne sont plus à présenter) est tout-à-fait sincère et honnête dans son article !
    Je cite : “La récompense : se la péter en invitant les potes à une « dégustation de tomates » : vertes rayées, roses, noires, oranges, rouges, petites, grosses, ovales, « citrouilliformes »… mais une constante chez les VRAIES et BONNES tomates : il n’y a que de la chair !”

    Tout est vrai dans ce qu’elle dit, aussi bien les couleurs et les formes variées de ses tomates que le fait qu’il n’y a que de la chair ! (Et je ne vous parle même pas du côté “j’me la pète en montrant mes super tomates !”)
    Absolument tout est véridique… C’est ça la qualité d’un bon rédacteur : être honnête quoi qu’il arrive !

  • Pauline  | 07/03/07 à 7 h 40 min

  • Aurèl… t’es le meilleur goûteur de tomates du monde, tu le sais…

Laisser un commentaire