VBIFL : I pledge allegiance to Ben & Jerry’s

01/12/11 par  |  publié dans : Carnets, Voyages | Tags : ,

La plus grosse engueulade de ma vie ? Non, ce n’était pas quand ma mère m’a trouvé en train de fumer à la fenêtre de ma chambre, ni quand mon professeur de mathématiques m’a découverte en train d’envoyer des sms en cours, ni même quand j’ai rayé l’aile droite de la voiture de papa (j’avais prévenu que je ne savais pas la sortir du garage), c’était … le soir où j’ai mangé un pot (entier) de Chocolate chip cookie dough par Ben & Jerry’s.

Ici, depuis quelques temps, la mode est au yaourt glacé – moins calorique (parce que les calories, ça se compte dans la glace elle-même, et pas dans les m&ms / bonbons / oreos / noix que l’on ajoute et que l’on nappe ensuite de chocolat / caramel / chantilly*). Toutefois, l’échelle de tailles locale fait fondre mon 40 en un tout petit 36, je peux donc ne pas (trop) compter les calories, et puis surtout, rien ne sera jamais meilleur qu’une bonne glace. Bref, me voilà avec mon pot devant un énième épisode de Criminal Minds**, prête à m’empiffrer, quand l’engueulade a surgi.

J’aurais dû m’en douter. Quand Suzanne est arrivée dans le salon et qu’elle m’a vu bien enfoncée dans mon fauteuil, elle a eu cet étrange mouvement de recul. C’était pour mieux sauter. « What are you eating ? » – « Euh … de la glace. » – « C’est de la Ben & Jerry’s ? ». Et l’odeur de roussi a commencé à flotter … mais les républicains, c’est les meilleurs : totalement et 100% infaillibles. Quoi que vous disiez / fassiez, ils réagissent. Automatiquement et toujours. Alors malgré l’odeur que je commençais à connaître, j’ai répondu – grand sourire aux lèvres : « Yes ! ». Oh Mon Dieu ! Mais comment osais-je faire pénétrer une telle atrocité dans cette maison ? C’est inadmissible que ces glaces soient encore en vente, on devrait fermer leurs boutiques et leurs usines (et tant pis si ça met tout plein de compatriotes au chômage), inadmissible. Inadmissible (vous savez, avec chaque syllabe parfaitement individualisée). Ben & Jerry’s … c’est démocrate (je ne sais pas trop s’ils ont financé le parti ou si le caissier d’une boutique a apposé un sticker d’âne sur son pare-brise***). Si en anglais les choses n’ont pas de genre, aux USA elles ont presque toutes un parti. Ben & Jerry’s et ses acolytes Apple, Starbucks, Amazon, Google, Yahoo, and Co, sont démocrates, et dès lors interdits de cité dans certains lieux / chez certaines personnes – par exemple, chez Suzanne (- heureusement, je ne vis pas chez elle ; malheureusement, on ne choisit pas les amis de ses amis).

Alors que les conservateurs français essaient souvent de consommer français, ici les conservateurs ne cherchent pas à consommer américain, ils consomment républicain, surtout en cette période pré-électorale. L’important ce n’est pas de « sauver » les jobs américains, c’est de virer Obama. La période pré-campagne bat en effet déjà son plein, et les pronostics des républicains sont sans appel : si Obama gagne, c’est que les démocrates auront triché (- parce que gagner de cette manière en 2004 ça n’a gêné personne n’est-ce pas). Ce qui surprend le plus, c’est que toutes ces Suzannes soient républicaines ou à tout le moins si fermement opposées au président actuel. Au chômage, sans assurance maladie, on s’oppose encore au président qui tente de mettre en place la sécurité sociale et des plans de lutte contre le chômage. Ceux qui ont le plus besoin de cette politique s’en détournent. Si refuser de manger de la glace par esprit partisan m’apparaît d’une certaine manière comme une idée complètement débile, est-ce que leur engagement ainsi dégagé de toute aspiration personnelle ne serait finalement pas plus honnête / sincère ?

Perplexe mais toujours persuadée qu’aucun engagement politique ne vaut de renoncer à un pot de glace, j’y plongeais malignement ma cuillère et repris le cours de mon épisode pendant que Suzanne allait propager la nouvelle de l’affront à qui voulait l’entendre (pas grand monde en fait).

* Non, ce n’est pas obligatoirement au choix.
** Esprits criminels. Mais qui a tiré sur Hotch ???
*** Ben & Jerry’s est en fait soutien officiel du parti démocrate depuis 2004, et l’entreprise annonce en ce moment qu’elle soutient le mouvement d’occupation de wall street.

Illustrations © PA

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

1 commentaire

    Jean-yves  | 17/12/11 à 3 h 14 min

  • Sans introduction, le condense est plus difficile a appr�hender d’un coup d’oeil.

Laisser un commentaire