VBIFL : tout est gros

24/11/11 par  |  publié dans : Carnets, Voyages | Tags : ,


Ici, tout est gros. En réalité, tout n’est pas gros, tout est extrême.

Ici, on est extrêmement gros, ou extrêmement pas. Oui, près de 60% des américain-e-s sont obèses ? Franchement je ne sais pas comment ce n’est pas plus. Leurs fauteuils à bascule de 80 cm de large avec repose-pieds, porte gobelet, voire tablette sont ultra-confortables. La banque, la pharmacie, le Starbucks ? On y passe au drive-in, pas besoin de faire l’effort de descendre de voiture. Le meilleur pop-corn ? Celui au cheddar. Le meilleur cinéma ? Celui où l’on vous sert – à votre place et pendant le film – des frites, des onion rings et des sodas. D’ailleurs, n’importe où, commandez un verre de soda, buvez et resservez-vous, c’est à volonté. Dans le même temps, les magasins proposent (et vendent) autant de taille 00 que de taille 14 (NDLR : le 38 français valant un petit 4). Toutes les émissions télé ont leur chronique pour manger mieux et moins, entrecoupées toutes les 7 minutes par dix minutes de publicité pour les hamburgers les plus dégoulinants de sauce et de fromage qui existent. Le soir, on reproduit la recette des brocolis au bacon, crème fraîche et fromage. Les clubs de gym sont ouverts 24h/24 mais quand on veut faire un régime, on se fait poser un anneau gastrique et on passe du 14 au 0 en 3 mois. Et quand on mange des pâtes, on a mangé sain et équilibré.

Alors que cohabitent ceux qui dépensent 10 millions de dollars pour leur mariage* et ceux qui enchainent 4 jobs / jour pour gagner à peine de quoi payer leur mortgage, les fruits et légumes sont en moyenne à plus de 5 dollars le kilo quand le big mac est à moins de 4 dollars. Il existe au moins une quinzaine d’enseignes de fast-food différentes (et je ne compte que les chaines) par comté : où que l’on passe ils y sont, quel que soit le sens dans lequel vous circuliez sur cette route il y en aura un. Là, au drive-in bien sûr, vous aurez le choix entre le simple, le double, le triple ou le quadruple, pour à peine quelques cents de différence, et toujours 24h/24h. Où que vous vous arrêtiez, des snacks seront à portée de main (pharmacie, banque, station essence, papeterie, parking). Et à portée de main, pas de pieds puisque l’on a même pas besoin de descendre de votre voiture : tout marche au drive-in (pharmacie, banque, station essence, papeterie). Votre voiture est par ailleurs parfaitement équipée pour recueillir votre snack : autant la fermeture centralisée des portes ou les vitres électriques sont en option, autant le double porte-gobelet est de série (il vous sera d’ailleurs interdit de fumer ou de transporter des animaux dans votre voiture de location – le modèle compact n’étant ni plus ni moins qu’une berline 5 portes – sinon on vous facturera le nettoyage de l’habitacle ; mais ni interdiction ni surfacturation en cas de snack à bord et de tâche de ketchup sur le siège).

Les « packs famillle » en France deviennent ici les tailles de base : yaourts vendus par 12, œufs par 12, fromage par 16 tranches ou par 150 grammes si râpé, les boissons sans alcool (aka soda) par 3 litres, et les doughnuts par boite de douze, pas moins. D’ailleurs une belle boite m’attend.

* Pour divorcer 72 jours plus tard.

Illustration © PA

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire