Je vais bien, ne t’en fais pas : aime ton père

01/03/07 par  |  publié dans : Cinéma, DVDs | Tags : ,

L’une des bonnes surprises de l’année 2006. Alors que les blockbusters locaux (Camping, Les Bronzés 3, Indigènes) empêchaient quiconque de parier un kopec sur cette tragédie familiale n’ayant pas bénéficié du même abattage médiatique, Je vais bien, ne t’en fais pas a pourtant attiré près de 900 000 spectateurs en France. Fruit d’un bouche à oreille favorable, le succès du film, porté par son public, lui a même permis de décrocher deux César le mois dernier, pour ses interprètes principaux, Mélanie Laurent (meilleur espoir) et Kad Merad (meilleur second rôle).

Lili, 19 ans, à son retour de vacances, apprend que son frère jumeau, Loïc, a quitté la maison suite à une violente dispute avec leur père. Lili ne s’inquiète pas : Loïc va revenir. Mais le jeune garçon ne donnant pas de nouvelles, Lili sombre peu à peu dans la dépression et l’anorexie. Jusqu’au jour où elle reçoit, à l’hopital, une carte postale de son frère. “Je vais bien, ne t’en fais pas”, lui écrit-il. Mais Lili n’en est pas convaincue et part à sa recherche. Ce qu’elle va découvrir va bouleverser sa vie à jamais.

Adaptation du roman homonyme d’Olivier Adam, Je vais bien… a séduit le réalisateur Philippe Lioret, qui y a trouvé matière à filmer, de façon épurée, un drame familial écrasé par l’absence du personnage par lequel tout arrive. L’intensité et l’émotion qui se dégagent du récit relèvent moins de la sobriété de la mise en scène que du choix inattendu de traiter l’histoire comme un thriller, au suspense véritablement prenant. Avec Lili, le spectateur cherche à comprendre ce qui a pu se passer entre le père et le fils. Et avec elle, on assiste à une implosion familiale inévitable qui ne trouvera d’issue que dans un dialogue impossible.
La très frêle Mélanie Laurent minaude avec conviction tandis que Kad Merad, dans le rôle du père ambigü, enlève le morceau et surprend de bout en bout jusqu’à la révélation finale.
Tout en sous-entendus, le film, délicat et puissant, ne tombe jamais dans le mélodrame et offre un écrin précieux à ses interprètes. Les seconds rôles, bien servis, entourent avec solidité le binôme principal, avec une mention spéciale à Isabelle Renauld, qui offre toute sa fragilité au personnage de la mère, retenant ses larmes et ses mots avec une émotion non feinte.
Je vais bien, ne t’en fais pas est l’un de ces films qui redonnent toute sa crédibilité à un cinéma français trop fragilisé par les innombrables navets inexorablement mis en valeur au détriment des longs-métrages de qualité rarement défendus par les médias.

En ce qui concerne l’édition DVD (sortie le 8 mars), rien à redire : pas moins de deux galettes pour le film, dont l’une consacrée aux bonus : Making of, commentaire audio de Philippe Lioret et Christophe Rossignon (prod.), scènes coupées commentées, galerie photos de tournage, bande-annonce, entretien avec Philippe Lioret et Olivier Adam, et le clip de la fameuse chanson U-turn, interprétée par Aaron.
Photographie (c) Mars Distribution

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

6 commentaires

    Capucine  | 02/03/07 à 13 h 15 min

  • oui ce film a retenu mon attention malgré que j’avous avoir du mal avec Melanie Laurent! Kad est vraiment formidable! Sinon j ai detesté la partie anorexie-hopital que j ai trouvé nunuche. heureusement le film prend plus de corps et d’intelligence par la suite.. ouf! Le cinéma français dans les starting blok!

  • Sab  | 02/03/07 à 13 h 39 min

  • Bah… Mélanie Laurent… Elle est mignonne, elle est maigre… Tout ce qu’il faut pour le rôle, quoi. Mais elle minaude comme c’est pas permis, et personne ne fait le poids (sans jeu de mots) dans ce film-là face à Kad. Ceci dit, le meilleur film français, à mon avis, de l’année 2006, c’est “13 Tzameti”. Remake américain en chantier, merci de boycotter et de voir l’original!

  • dolly  | 02/03/07 à 15 h 09 min

  • moi je dis FOREVER KAD !!!!!

  • Sab  | 02/03/07 à 17 h 01 min

  • Tu le veux, ou quoi? Et Dominic? cocu?

  • dolly  | 03/03/07 à 19 h 39 min

  • ah zut :s enfin, à mon avis Kad est plus a ma portée lol

  • Sab  | 04/03/07 à 1 h 40 min

  • Oui c’est vrai. Suffit juste que tu dézingues sa femme

Laisser un commentaire