12h08 à l’est de Bucarest

09/02/07 par  |  publié dans : Cinéma, Sorties | Tags :

L’histoire est assez simple mais pas simpliste. Dans une première partie, on découvre la Roumanie, enfin, une petite ville, à l’est de Bucarest, ses habitants, leurs vies, leurs ennuis : un professeur d’histoire alcoolique et endetté, un vieillard sans cesse importuné par un petit groupe de voyous et un journaliste, cherchant désespérément des intervenants pour son émission. A défaut, il choisira le vieillard et le professeur alcoolique. Le débat tournera autour de cette question : leur ville a-t-elle réellement participé à la révolution de 1989 contre le régime de Ceaucescu ?

12h08 à l’est de Bucarest a été présenté au Festival de Cannes 2006 où il a reçu la Caméra d’Or, distinction remise chaque année à un premier long métrage, toutes sections confondues. On ne peut que saluer ce choix. Cette histoire est tournée en toute modestie, sur un fond teinté d’ironie. Les personnages sont attachants. On rit, on se questionne, on attend le dénouement. Pas d’effets spéciaux, pas de grand monologue, pas de sujet polémique, mais beaucoup de passion dans ce film que je ne peux que vous conseiller.

On aime : la simplicité et les personnages, en particulier le vieillard qui ne cesse de faire sourire.

On aime moins : bon aller, si vraiment vous insistez, peut-être qu’il y a quelques petites longueurs !

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

2 commentaires

    Sabrina  | 23/02/07 à 17 h 41 min

  • Zibyz, n’hésite pas à trouver un moyen de voir “Comment j’ai fêté la fin du monde”, qui est sorti en même temps à Cannes, et qui est vraiment rafraichissant. Le cinéma roumain est prometteur, voilà deux films qui tombent à pic pour en témoigner

  • Zibyz  | 23/02/07 à 22 h 52 min

  • Merci du conseil! Je vais peut être devoir attendre le DVD, il ne se joue plus que dans une salle et à une seule séance, à Charleville Mézière :/

Laisser un commentaire