L’âge d’Or

15/12/07 par  |  publié dans : Cinéma, Sorties

Sorti cette semaine sur les toiles, Elizabeth, de Shekhar Kapur, ne fait pas l’unanimité. Deuxième volet d’une trilogie sur la souveraine, l’œuvre raconte la lutte entre l’Angleterre et l’Espagne, alors gouvernée par Philippe II. Moyennement appréciée par la presse, un peu plus par les spectateurs, elle peine à dénicher son public. Bonne princesse, j’ai décidé de l’aider à trouver pupille à sa vision et vous livre ici-même la clef de son appréciation.

De la même manière que la toile de Magritte ne représente pas une pipe et que la table du philosophe pourrait être une chaise, ce film n’en est pas un. Succession d’images esthétiques, ode à la femme, fable légère, rêve et évasion, il vous offre cependant mille compensations. L’histoire en elle-même n’est peut-être qu’un prétexte pour nous offrir du beau sur un plateau d’argent. Kitsch, baroque, théâtral, grandiose, cliché, mystique, les adjectifs se bousculent sur les tableaux dont Cate Blanchett est le modèle. À grands coups de lumières, de costumes, de maquillages et de coiffes, la reine vierge est sublimée dans d’imposants décors. On se rappelle Marlène Dietrich dans l’Impératrice Rouge de Von Stenberg (ou on court se procurer le DVD de cette œuvre culte de 1934), on se laisse éblouir, on s’émerveille ! Poussée à devenir déesse voilà une humaine qui se démène et voici une actrice qu’on aime : aussi belle dans la souffrance que dans le divertissement ou la lassitude, aussi crédible dans la force que dans la faiblesse et le doute. À ce stade, on en arrive même à apprécier, sourire aux lèvres, de voir la pellicule se dérouler exactement comme on s’y attend. Idem pour la pseudo-romance qui sert à intégrer un personnage masculin craquant dans ce harem de poudre et de laque. Peu importe que ce ne soit pas le long métrage du siècle si on accepte de passer un bon moment, simplement plastique, joliment contrasté, naturellement stylisé. En bref, si on réalise assez tôt qu’on est là pour s’amuser.

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Pas de commentaire

    marlene  | 20/12/07 à 11 h 38 min

  • moi j’ai bien aimé Elizabeth. Je n’avais pas vu le premier, mais la mini-série avec Helen Mirren. L’histoire du pseudo pirate, beau gosse de service est un peu lourde mais passer une heure et demie en compagnie de Cate Blanchette dans de l’architecture gothique, c’est tentant

Laisser un commentaire