Prémonition

18/08/07 par  |  publié dans : Cinéma, Sorties | Tags :

Pourquoi ne pas aller voir le film Prémonition de Mennan Yapo dont la sortie en France est prévu le 22 août prochain. La bande-annonce laisse en tout cas entrevoir un bon moment…

Au bout d’une heure et quarante-neuf minutes cependant, je suis content de sortir et de fuir la mièvrerie mélancolique d’une fin que je ne raconterai pas. Il était temps que ça s’arrête. Le film repose sur le principe du flash-back, ici trop utilisé, il nous noie dans le scénario. J’aime assez que ce dernier soit un peu tortueux mais dans ce cas précis, il est touffu et peu clair. L’ambiance glauque nous rappelle qu’il s’agit d’un film fantastique mais franchement, ça n’était pas la peine d’insister si pesamment.

Que raconte le film en fait? Pas grand-chose si ce n’est l’histoire d’une femme qui va tout faire pour éviter la mort de son mari dans un accident de la route après l’avoir vu en rêve… Le sujet a été maintes fois rebattu et Prémonition n’apporte rien de nouveau, il plagie même Destination finale sous certains aspects. Sandra Bullock se donne pour insuffler de la vie à ce scénario pesant mais c’est peine perdue. L’interprétation de Julian Mac Mahon (protagoniste de Nip Tuck) est également très décevante, on se demande s’il est vraiment à sa place dans ce rôle… Concernant la réalisation, elle est classique, sobre, reprend un ou deux motifs hitchcockiens mais là non plus, rien de transcendant ou d’innovateur… La musique n’est pas emballante à la différence de certains films où elle souligne les qualités et masque les faiblesses. Ici, on peut même dire que je ne la garderai pas à l’esprit…

A ne pas voir donc, sauf pour se pâmer devant Julian Mac Mahon qui se fait raser de près dans le film ou Sandra Bullock et ses paumettes saillantes.

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire