Cinéma des Antipodes 2013 : How to Meet Girls / Paul Kenny / Palmares

20/10/13 par  |  publié dans : Cinéma | Tags : ,

header

SAMEDI 19 OCTOBRE 2013

HOW TO MEET GIRLS FROM A DISTANCE de Dean Hewison

Il manquait une comédie au Festival, elle nous vient de Nouvelle-Zélande. Premier film de Dean Hewison, scénariste également, How to Meet Girls From A Distance narre les déboires de Toby avec la gente féminine depuis qu’il s’est trompé en proposant la botte à une lesbienne et qu’une cicatrice à la gorge lui rappelle ce mauvais souvenir. Toby, passionné de technologie, enquête alors avant de sortir avec les filles jusqu’à violer leur vie privée. Il tombe amoureux de Phoebe et fait tout pour récupérer la belle déjà éprise. Son plan marche à merveille jusqu’à ce qu’un grain de sable dévoile la machination. Peut-on tricher avec l’amour et ses sentiments et pour combien de temps ? Comédie sympathique, grivoise par certains moments, le film de Dean Hewison est le prototype du film plébiscité par le public. On verra ce soir lors des remises des prix.

howtomeetgirls

PAUL KENNY, STORIES OF Me de Ian Darling

Le rocker que je suis ne pouvait rater ce documentaire. Petit aparté donc. The Dots, The Coloured Girls, The Messengers, trois groupes qui ont accompagné Paul Kenny, l’un des auteurs-compositeurs-interprètes australiens les plus doués et importants des quatre dernières décennies. Le documentaire superbement illustré reprend les évènements marquants de sa vie. Un film parfaitement documenté et diantrement captivant et enrichissant.

paulkelly

Cinéma des Antipodes 2013 : PALMARES

Le jury délibère et le verdict tombe avant la projection du film de clôture, Fatal Honeymoon de Nadia Tass.

Prix interprétation féminine : Tasma Walton (Mystery Road)
Prix d’interprétation masculine : Kevin Paulo et Julian Dennison (Shopping)
Prix du Public : Last Dance
Mention spéciale du Jury : Mystery Road
Grand Prix des Antipodes : How To Meet Girls From a Distance

Autant dire que le cinéma indépendant n’est pas le grand gagnant de ce Grand Prix. Donner à une comédie, certes au scénario amusant et original, mais sans génie de réalisation, le prix d’excellence (au lieu de Mystery road ou de Shopping) rabroue les détracteurs du cinéma lambda et autres blockbusters. Si les acteurs et réalisateurs élisent ce genre de longs-métrages, comment voulez-vous que l’on pleure sur la corporation des laissés pour compte ? Le cinéma creuse sa propre tombe.

Vivement la sélection du Président Bernard Bories pour la seizième édition. On compte de plus en plus sur notre Don Quichotte des Antipodes, le pourfendeur du cinéma enraciné dans sa plus belle terre ocre, pour nous concocter une nouvelle sélection de petites pépites. Tant que des hommes de cœur lutteront pour d’autres cinémas, nous nous tiendrons toujours à leurs côtés.

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire