Cinénews : Now You See Me, Epic, Filth, Stephen King, etc.

17/04/13 par  |  publié dans : Cinéma, TV | Tags : , , , , ,

Insaisissables

Catch me si tu peux

La dernière fois qu’une sortie de film grand public nous avait autant alléchés, c’était Inception. Bon, il y avait aussi Looper, mais Looper, on se doutait que ça ne serait pas si grand public que ça. Et donc, le poulain de la rédaction d’Envrak d’Holden pour cet été se nomme Now You See Me (Insaisissables). Le casting, la flamboyance et l’originalité du métrage se passent très bien de commentaires au profit de la bande-annonce ci-dessous. #team Mélanie

DES IMAGES QUI FONT REVER… (OU PAS)

Miyazaki n’a plus le monopole de la thématique écolo dans les films d’animations [ndlr : et à vrai dire, il ne l’a jamais eu]. Chris Wedge, le papa de l’Age de glace, revient avec Epic qui parle de l’infiniment petit et de ce qui se passe, sous notre nez, dans la forêt. Le film met en place l’affrontement entre les Leafmen (forces du bien) et les forces du Mal qui cherchent à détruire la nature. Une petite guéguerre tout ce qu’il y a de plus ordinaire, jusqu’au jour où une humaine se retrouve transportée à l’aide de la magie dans cet univers secret. Si de prime abord, le récit n’a rien de vraiment extraordinaire, on peut compter sur Wedge pour réserver quelques surprises en misant beaucoup sur l’humour des dialogues et quelques gags. Malgré son aspect Arthur et les Minimoys, la bande-annonce s’annonce quand même prometteuse (sans pour autant faire rêver), à l’instar de son casting voix originale avec Colin Farrell, Amanda Seyfried ou encore Christoph Waltz.

Mais que se passe-t-il dans la tête des acteurs ? Après Shia LaBeouf qui casse son image en tournant des scènes de sexe non simulés pour Lars Von Trier, voici que James McAvoy, plutôt du style gendre idéal, décide aussi de se rebeller. Si la bande-annonce de Trance montrait les prémices de cette transformation, le trailer de Filth vient enfoncer le clou. Dans cette adaptation du roman d’Irvine Welsh, l’acteur prend les traits de Bruce Robertson, un flic alcoolique, cocaïnoman, sale, méchant, vulgaire et accro au sexe… Rien que ça. Personnalité haute en couleurs qui est présentée sous forme clipesque dans cette bande-annonce. Pas sûr que le film arrive en France pour le moment vu qu’aucune date de sortie n’est annoncée et pourrait connaître le même destin que Welcome to the Punch (avec McAvoy et Mark Strong) avec un direct-to-dvd (voir pire). Ce qui serait une grosse déception, tant McAvoy à l’air dément dans ce rôle. Bref, si on avait encore des doutes sur les multiples talents du britannique, Filth prouve que la carrière de l’acteur est vraiment à suivre de très près.

Avec le succès de son dernier roman 22.11.63 et l’adaptation télévisée en cours de Le Dôme, Stephen King semble en retour de hype. Les versions grand écran du Fléau (avec Ben Affleck attaché à la réalisation) et Ça sont dans les tuyaux. Et on a appris ces jours-ci que la boîte de production du très honorable Cujo prévoyait un remake du film pour cette année. Avant de découvrir, horrifié, que l’un des showrunners de The Walking dead était signé pour écrire un prequel à Shining (non mais ho…). Nul doute que la survie de ces projets dépendra du succès en salles du remake de Carrie, déjà honni dans ces pages. On s’armera donc de flegme désabusé, pour préférer attendre tranquillement la sortie de Doctor Sleep, la suite de Shining prévue pour publication américaine à l’automne prochain.

ET LE PETIT ECRAN ALORS ?

Il est assurément le personnage le plus haut en couleurs de Breaking Bad. L’avocat véreux Saul Goodman, impeccablement incarné par Bob Odenkirk, pourrait reprendre du service dans son spin-off, sa propre série dérivée. La piste est très sérieusement envisagée par Vince Gilligan, créateur de Breaking Bad. Elle pourrait permettre de combler un peu le vide chez les fans après les 8 derniers épisodes, qui seront diffusés cet été, avec un dénouement qui risque fort de diviser, quoi qu’il arrive. Car comment terminer avec succès une série aussi forte, qui n’a fait que monter en puissance depuis 5 ans ? [mode fan OFF]

 

(Difficile de trouver une V.F sur ces vidéos. Désolés)
The CW serait-elle victime d’une malédiction ? Les nouveautés série de la chaîne de la rentrée 2012-2013 sont victimes les unes après les autres d’annulations. Sans oublier que même des séries déjà plus abouties de la chaîne sont aussi des victimes de l’audience. Première victime de l’hécatombe, Emily Owens M.D. Une série médicale à la sauce teenage et girly qui mettait en scène de jeunes internes en médecine avec des rebondissements digne des années lycée. Si le récit ne payait pas de mine, le tout était au final plutôt sympatoch’. Sans compter que le casting avec Mamie Gummer (la fille de Meryl Streep) et Michael Rady (rhaaaaa petit filet de bave en repensant à son joli minois) en tête était bien trouvé. Emily Owens aura tout de même pu aller jusqu’à la fin de la sa première saison avec 13 épisodes, ce qui n’est pas le cas de Cult. Ce thriller jouait sur la mise en abyme. La série dans la série. Dans le premier niveau, on retrouvait Robert Knepper (T-Bag dans Prison Break) en chef d’une secte, tandis que dans le second, les fans de la série (la première avec Robert – c’est bon on a perdu personne ?) formait à leur tour un genre de secte à l’origine de nombreuses disparitions. Si l’idée de base était fort bien trouvée, le bas blesse dans l’interprétation de certains acteurs ou l’innovation du récit. Le public américain s’est très vite désintéressé de la série et The CW vient de l’interrompre sans préavis après 7 épisodes. Et puis, comme on dit jamais deux sans trois, la network a aussi annoncé que son reboot de Beverly Hills, 90210 ne connaîtra pas de 6ème saison. Reste à savoir si The CW va continuer à couler ou va miser sur des projets plus viables pour la saison 2013-2014. Réponse lors des Upfronts à la fin mai.

S.A.N : Service après news

Mi-mars, les envrakés s’indignaient contre la campagne Kickstarter de Veronica Mars, aussi connu comme le coup marketing de Rob Thomas (son créateur) et Kristen Bell (son actrice). Nous estimions son budget final aux alentours de 5 millions, nous n’étions pas loin des 5,7 millions de dollars aujourd’hui rassemblés. Ses 91 585 contributeurs auront donc le plaisir de voir le film à l’été 2014 – mouai…

Voilà deux news qu’on vous parle de Sam Raimi, du remake de Fede Alvarez, et de l’éventualité d’un Evil Dead IV (aka l’Armée des Ténèbres II), réalisé par son réalisateur original. La rumeur va de bon train, puisque Bruce Campbell lui-même la nourrit dans une interview à Digital Spy. Rien de sur, rien d’écrit, rien de fait, mais Sam et son frère Ted devrait s’y pencher.

Michelle-MatthieuNous ne l’avions pas annoncé fin 2012, nous le devons aujourd’hui (et nos lecteurs fidèles sauront pourquoi). Le tournage d’Une suite française de Saul Dibb (The Duchess), adaptation du roman d’Irene Nemirovsky devrait débuter le 24 juin. Au programme, une histoire d’amour entre un officier allemand (Matthias SchoenaertsBullhead) et une jeune française (Michelle Williams – <3), contrariée – entre autre – par la mère de cette dernière (Kristin Scott Thomas). Ça sent l’Oscar pour l’un des trois, on le souhaite – bien sur – à Michelle ! #team Michelle

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire