Dossier : Cannes 2012

29/05/12 par  |  publié dans : Cinéma | Tags : , , ,

Envoyée spéciale sur la Croisette pour Envrak, Engy livre ses impressions sur son tout premier festival de Cannes – et sur les films qui y sont projetés – au jour le jour. (Cliquer sur les photos pour lire la suite)

Jour 1 : Mungiu, Dolan, et la météo

“La pluie s’est mise à tomber, en trombe, et un instant j’ai détesté Holden et Sabrina, ou du moins leur conseil “tu vas voir, à Cannes, il fait chaud, oublie le manteau“.”

Avec :
* Laurence Anyways, de Xavier Dolan, sortie le 18 juillet 2012 – Un Certain Regard [Prix d’interprétation féminine pour Suzanne Clément / Queer Palm]
* Au delà des Collines, de Cristian Mungiu, sortie prochaine – Compétition officielle [prix du scénario / prix d’interprétation féminine pour ses deux actrices]

Jour 2 : La fête au Château et les rimes en -ERG

“Soirée au château du Cercle. Devant l’entrée, les filles aux talons trop hauts patientent pieds nus – quelque chose que je ne saisis pas encore.”

Avec :
* Antiviral, de Brandon Cronenberg, sortie prochaine – Un Certain Regard
* No, de Pablo Larrain, sortie prochaine – Quinzaine des réalisateurs [Art Cinema Award]
* Les chevaux de Dieu, de Nabil Ayouch, sortie prochaine – Un Certain Regard

Interview de Brandon Cronenberg à venir sur Envrak.

Jour 3 : Les jaunes sont verts et la chasse est ouverte


“J’aurai donc patienté deux fois deux heures pour le film d’Hong Sangsoo, qui, lui, dure 1h23. Heureusement, on est encore loin du ratio Disneyland (45mn d’attente pour 5min d’attraction)”.

Avec :
* La Chasse, de Thomas Vinterberg, sortie prochaine – Compétition Officielle [prix d’interprétation masculine pour Mads Mikkelsen / prix du jury oecuménique]
* Enfance Clandestine, de Benjamin Avila, sortie prochaine – Quinzaine des réalisateurs

Jour 4 : Haneke fait L’Amour et Loach se lâche

“Mais pourquoi Amour plus que Jagten ? Parce que les vieux. Aussi étrange que ce soit à écrire : les abus sexuels, on en a soupé. Les vieux : ça manquait.”

Avec :
* Amour, de Michael Haneke, sortie nationale le 24 octobre 2012 – Compétition officielle [Palme d’Or]
* Vous n’avez encore rien vu, d’Alain Resnais, sortie le 26 septembre 2012 – Compétition officielle
* La part des Anges, de Ken Loach, sortie nationale le 27 juin 2012 – Compétition officielle [Prix du Jury]
* 3, de Pablo Stoll Ward, sortie prochaine – Quinzaine des réalisateurs
* Rengaine, de Rachid Djaidani, sortie inconnue – Quinzaine des réalisateurs [Prix FIPRESCI]

Jour 5 : Engy découvre le cinéma de Léos Carax, et ne s’en remet pas

“Ai-je compris d’ Holy Motors ce que le cinéaste a voulu en dire ? Est-ce seulement important ? Le dernier Léos Carax est une bénédiction, vous le raconter une question d’équilibre.”

Avec :
* Holy Motors de Leos Carax, sortie nationale le 4 juillet 2012 – Compétition officielle [Prix de la jeunesse / Palme d’Envrak]
* Like Someone in love, d’Abbas Kiarostami, sortie prochaine – Compétition officielle

Jour 6 :Engy se découvre une passion pour Isabelle Huppert

“Elle a cette capacité fantastique d’être elle-même, une actrice, un personnage, et les trois à la fois (un peu comme Emmanuelle Devos je crois)”

Avec :
* Cogan, la mort en douce, d’Andrew Dominik, sortie nationale le 17 octobre 2012 – Compétition officielle
* In Another Country, de Hong Sangsoo, sortie nationale le 17 octobre 2012 – Compétition officielle
* Fogo, de Yulene Olaizola, sortie prochaine – Quinzaine des réalisateurs
* Ernest et Céléstine, de Benjamin Renner, Vincent Patar, Stéphane Aubier, sortie le 12 décembre 2012 – Quinzaine des réalisateurs [Mention spéciale SACD]

Jour 7 : et Engy avait peut-être besoin de se reposer

Mayday, mayday, j’ai vu deux films pas bons. Pas nuls, mais pas bons. Vous ne pouvez pas savoir dans quel état ça m’a plongée ! Depuis mon arrivée, j’allais crescendo et commençais à croire que le festival rassemblait vraiment les plus grands films de l’année, comme dans la légende.

Avec :
* The Paperboy, de Lee Daniels, sortie nationale le 14 novembre 2012 – Compétition officielle
* Trois Mondes, de Catherine Corsini, sortie prochaine – Un Certain Regard

Jour 8 : pour deux films léchés, un classique offert

“Là, ça devient intéressant. Une fois apathique, on voit mieux. Si Cosmopolis, c’est de la masturbation – ou du porno pour cerveau –, logique que les dialogues importent peu.”

Avec :
* Cosmopolis, de David Cronenberg, sortie nationale le 25 mai 2012- Compétition officielle
* L’Ivresse de l’argent, de Im Sang-soo, sortie nationale en octobre 2012 – Compétition officielle
* Les dents de la mer, de Steven Spielberg, 1980 – Cannes Classics

Jour 9 : aussi connu comme le dernier

J’avais croisé Laurent Pécha, d’EcranLarge, qui me vendait le film comme une très bonne surprise. J’avais vu des photos qui laissaient croire que le scalp – gore à souhait – s’élèverait au rang d’acte esthétique. En vérité, le film, n’est ni fou, ni beau.

Avec :
* Mud, de Jeff Nichols, sortie prochaine – Compétition officielle
* Maniac, de Franck Khalfoun, sortie prochaine – Hors Compétition

Cannes 2012: le bilan d’Engy

“La plupart des réalisateurs primés l’avait déjà été, le palmarès officiel (- qu’on vous fait confiance pour trouver), fut étonnamment attendu. On ne l’approuve pas mais on respecte ce qu’il dit : donner la palme au meilleur, la mise en scène à un exercice masturbatoire, le prix du jury à une comédie. Ce sont sur ces critères qu’on rend le notre, comme un hommage à ce festival de Cannes 2012, qui fut notre premier.”

Bonus : Teaser Antiviral sur Envrak

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire