Les DVD du mois, entre sport et biopic

16/04/09 par  |  publié dans : Cinéma, DVDs | Tags : , ,

Ce mois-ci, entre deux biopics et quelques frissons, on se muscle les fesses en DVD. Et ça n’est pas une blague.

Yolande Moreau se mélange les pinceaux

Les arts plastiques ont déjà inspiré nombre de biopics, mais ceux consacrés aux esthètes féminines ne sont pas légion. Aujourd’hui, à l’instar de Camille Claudel ou Frida Kahlo, Séraphine Louis – dite Séraphine De Senlis – a enfin le sien. Une réhabilitation inespérée pour cette artiste du début du 20ème siècle, tombée dans l’oubli après avoir succombé à la famine en 1942. Immortalisée à l’écran par la comédienne Yolande Moreau, Séraphine, femme de ménage secrètement passionnée de peinture et guidée “par la main de la Vierge Marie”, a permis au réalisateur Martin Provost – et à l’interprète principale – de rafler la mise aux César. Le film, lui, a remporté un succès inattendu en salles, avec près d’un million d’entrées en France.
En DVD depuis le 2 avril, avec des bonus colorés.

Après les Deschiens, Yolande Moreau se met au dessin.

Promenons-nous dans les bois… ou pas

Un couple amoureux, un lac, des étoiles, des écureuils, des oiseaux, des violons, des psychopathes… Un tableau presque idyllique, donc, dressé par James Watkins. Avec Eden Lake, le réalisateur anglais se réclame d’influences plus qu’honnêtes – Délivrance de John Boorman, ou encore Les chiens de paille de Peckinpah – mais son long-métrage ressemble au final – et de très près – à The Descent, de Neil Marshall. Une quasi-gémellité confondante – même compositeur, même chef op, même monteur, trop de clins d’œil poussés – qui entâche malheureusement les qualités du film. A travers le calvaire de ce couple de trentenaires harcelés par une bande d’ados mal embouchés, le cinéaste veut tendre à l’extrême la confrontation entre citadins coincés et rednecks mal éduqués, au risque de tomber dans la caricature. Au final, il nous livre tout de même un bon survival poisseux qui, à défaut de faire dans la légèreté, scotche le spectateur à son fauteuil.
en DVD et Blu-Ray Disc le 22 avril, avec des bonus horriblement champêtres.

Kelly Reilly : la vengeance est un plat qui se mange boueux.

Un bon petit diable

Plus fou et plus fun que le premier opus, ce Hellboy II, the golden army a tout pour plaire : un réalisateur de génie (Guillermo Del Toro), un bestiaire ahurissant, des dialogues à mourir de rire, et surtout, un héros super classe. Hellboy (Ron Perlman), créature cornue née dans les flammes de l’enfer mais ayant fait le choix d’œuvrer pour le bien de l’humanité. Entouré de sa petite amie pyrokinésique, de son acolyte aquatique Abe Sapiens et de l’étrange et éthéré Johann, il doit faire face cette fois-ci à une armada de soldats damnés et à moult créatures issues de l’imaginaire décidément foisonnant de Del Toro. Rigolo, poétique, joliment mis en lumière et bourré d’action. On n’en demande pas plus.
En DVD et Blu-Ray Disc le 29 avril, avec des bonus infernaux.

Là comme ça, on dirait pas, mais ils vont sauver l’Humanité.

Un film qui ne fait pas avancer le schmilbili… schibilik… schimili…

Le phénomène Nulle part ailleurs avait fait de lui une gloire du petit écran, mais le grand ne lui pas encore apporté le succès. Après un essai fantastique peu convaincant (les morsures de l’aube, d’après un roman de Benacquista) et un Monsieur M qui n’a pas attiré les foules, Antoine De Caunes récidive dans le biopic, avec l’ambitieux projet de redonner vie à Coluche avec Coluche, l’histoire d’un mec, qui se penche plus particulièrement sur les ambitions présidentielles du comique en 1981. Malgré la prestation de François-Xavier Demaison, unanimement saluée par les critiques, le film a reçu un accueil très mou en salles. Reste à savoir si le format galette lui sera plus favorable.
En DVD le 15 avril, avec des bonus présidentiables.

François-Michel Decoluche, presque césarisé cette année.

Toutou touyou tou, toutoutoutoutoutoutoutoutoutoutouyoutou

Après l’orgie de chocolat de Pâques et quelques semaines avant le retour du maillot dans votre garde-robe, il serait temps de perdre des kilos. Heureusement, Envrak et les DVD Fitness Challenge sont là pour vous aider : grâce aux quatre – oui, quatre! – DVD proposés par BQHL éditions, le step n’aura plus de secrets pour vous ; débutant 1, débutant 2, intermédiaire et avancé, tous les niveaux sont abordés. Une merveilleuse idée cadeau pour le premier avril. Manque de bol, c’est déjà passé, alors si vous voulez éviter cet achat, Envrak vous propose la formule alternative, un escalier, des jambières, un disque de Shakira et le tour est joué.
Pour les réfractaires au sport sur parpaing, votre webzine vous signale la sortie, dans la même collection, d’un DVD consacré aux abdos fessiers. Si avec tout ça, vous ne rentrez toujours pas dans vos maillots, on ne peut plus rien faire pour vous.
En DVD le 8 avril, avec des bonus bodybuildés.

Le step : la plus belle invention de l’Homme après le post-it.

Les DVD du mois de mars, c’est par

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire