Will et Wall

02/01/09 par  |  publié dans : Cinéma, DVDs | Tags : , , , ,

Un géant vert, une série liftée jusqu’à l’os, un anti-superhéros saoulard, des zombies filmés au camescope, un robot écolo et des adorateurs de Jésus en culottes courtes.
Ce mois-ci, on est en 2009, et votre dvdthèque post-noël a été agrémentée de quelques nouvelles galettes et autres coffrets aux formats inadéquats pour vos étagères. Heureusement, Ikéa ne connaît pas la crise, et les éditeurs non plus. Ca tombe bien, pour remplir harmonieusement vos nouveaux rayonnages, Envrak vous propose tout ça :

Attention à l’abus de maïs

De retour d’un bref séjour à Tricastin, Edward Norton décide de passer des essais pour interpréter Hulk, le personnage créé par Stan Lee pour Marvel en 1962. Rendu célèbre sur petit écran par le gigantesque Lou Ferrigno – aucun effet spécial, que du muscle – le scientifique verdâtre Bruce Banner, infréquentable quand il est énervé, se bat contre les militaires en général, Tim Roth en particulier, sous le regard tendre et vert itou de la charmante Liv Tyler. C’est filmé par Louis Leterrier – de la team Besson – et bourré d’effets numériques gros comme des camions. On tenait à le préciser pour ceux qui croyaient que Norton et Roth avaient suivi un entraînement intensif pour prendre 400 kilos.
En DVD le 23 janvier, avec des bonus irradiés

Ca c’est Edward Norton. On vous jure que c’est vrai.

Make me beautiful

Voilà déjà 4 saisons que les deux chirurgiens esthétiques de Nip Tuck nous injectaient de grosses doses de botox télévisuel bien addictif. Après un déménagement forcé à Miami, leur cabinet n’attire plus désormais que des starlettes superficielles, des agents artistiques véreux, des bonnets E et des actrices déchues. Le très intègre Sean McNamara devient une star de sitcom pourri pendant que Christian Troy se tape des sosies de Marilyn et que Julia – toujours là au grand dam de nombreux téléspectateurs – s’initie aux amours saphiques. La série, jusqu’à présent exemplaire et d’une belle régularité, sombre dans le poussif et l’indigeste, à tel point qu’on se surprend à espérer que la prochaine saison sera la dernière. On zappe.
En DVD le 7 janvier, avec des prothèses de bonus gonflés au collagène

– “Dites-moi ce que vous n’aimez pas chez nous.” – “Votre saison 5.”

On a trouvé le fils caché de Superman et Pierre Richard

Un superhéros capable de sauver des vies mais dans le même temps de se rendre très impopulaire auprès de la population à cause des innombrables dégâts qu’il provoque et de sa tendance à trop picoler : un postulat de départ inédit (ou presque, pour les trois pelés et un tondu qui ont pu voir le frappadingue Dai Nipponjin) donnant à Will Smith un rôle en or. Hancock, de l’acteur réalisateur Peter Berg, s’offre une première partie très drôle et très réussie avant de tomber dans le hollywoodieusement correct. On en retient tout de même quelques séquences hilarantes et un Smith en très grande forme. La suite est en post production. On est en droit de s’interroger sur sa légitimité.
En DVD et Blu-Ray le 9 janvier, avec des super bonus

Will Smith, le premier homme-crick.

Morts, mais télégéniques

Les zombies de George A. Romero sont de retour. Après le décevant Land of the Dead, qui avait pâti à l’époque du succès de L’Armée des Morts (Zack Snider), remake de son chef d’œuvre Zombie (faut suivre…), le réalisateur, malin comme un singe enragé, surfe sur la vibe. Alors que Cloverfield et REC triomphent, Romero adopte lui aussi le procédé de la vue subjective. Diary of the Dead, dans lequel des jeunes gens équipés d’une caméra numérique tentent d’échapper à une meute de morts vivants, permet à Romero de goûter à nouveau au succès. Le film se paye même la une de Positif et un grand nombre de critiques enthousiastes. Welcome back.
En DVD et Blu-Ray le 20 janvier, avec des bonus mortels

Les zombies n’aiment pas qu’on filme leur mauvais profil.

Le robot qui facilite le tri sélectif

Les enfants auraient bien aimé l’avoir au pied du sapin, celui-là. Pas de bol pour eux, Wall E ne sort en DVD que le 30 janvier, mais dans une édition collector et/ou blu-ray peu avare en bonus (l’édition simple en compte trois fois moins). L’histoire, on la connaît : le dernier être sur Terre est un robot qui passe ses journées à nettoyer les déchets laissés derrière eux par les humains, devenus d’énormes patates flasques affalés sur des transats en orbite depuis 700 ans autour de leur Planète. Ecolo, engagé et très caustique… On en demande pas moins à Wall E, visuellement splendide, face auquel même les adultes ont le droit de verser une petite larme d’émotion.
En DVD et Blu Ray le 30 janvier, avec des bonus non polluants

Eve et Wall-E, derniers espoirs de l’Humanité.

Pour l’amour de Dieu

Heidi Ewing et Rachel Grady ont emmené leur caméra dans un camp de vacances pour enfants. Et ça chante, et ça rit, et ça tape des mains… Rien que du très mignon, me direz-vous. Faux. Car les familles américaines qui envoient leurs petits dans ces camps représentent une frange électorale extrêmement dense et… dangereuse. Les évangélistes, qui préparent activement le retour de Jésus et entendent bien reprendre le pouvoir aux États-Unis par le biais du Parti Républicain, entraînent dans leur sillon leurs propres enfants. Et il faut les voir, ces enfants, possédés par la grâce divine et s’agitant comme des pantins lorsque le Saint Esprit parle à travers leur corps. Leur objectif : devenir les soldats chrétiens de l’Armée de Dieu. Un documentaire terrifiant.
En DVD le 21 janvier, avec des bonus transcendés par la parole du Divin. Amen

Il n’y a pas d’âge pour s’opposer à l’avortement.

Les DVD du mois de décembre, c’est par

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Pas de commentaire

    nempower  | 09/01/09 à 18 h 20 min

  • Toujours intéressant de savoir ce qui sort en DVD,surtout quand c’est une talentueuse envrakeuse qui nous en fait le descriptif.Elle est géniale.

  • Engy  | 09/01/09 à 20 h 03 min

  • Ah bah oui mais non, on dit talentueuse envrakée, pas talentueuse envrakeuse ;)

Laisser un commentaire