LE MONDE EST A TOI

13/05/18 par  |  publié dans : A la une, Cinéastes, Cinéma | Tags : , ,

Synopsis : François, petit dealer, a un rêve : devenir le distributeur officiel de Mr Freeze au Maghreb. Cette vie, qu’il convoite tant, vole en éclat quand il apprend que Dany, sa mère, a dépensé toutes ses économies.

Un beau casting : Vincent Cassel, Isabelle Adjani, François Damiens, Oulaya Amamra (César de la meilleure interprétation féminine pour Divines, réalisée par sa sœur), un nom qui résonne dans le milieu du 7e Art qu’il côtoie depuis sa plus tendre enfance « Gavras », une sélection à cette 50e Quinzaine des Réalisateurs, les attentes étaient grandes sur ce second long métrage de Romain Gavras. Trop grandes ! A l’image de sa réalisation qui se voudrait moderne, dynamique et stylée comme les clips de rap qui l’ont fait connaître notamment Born Free de M.I.A, le cinéaste ne tient pas la longueur et s’embourbe entre les plans en mouvements et le champ/contre champ, des comédiens en surjeux, une tonalité faussement satirique et un scénario sans grand intérêt. Il y avait pourtant matière à dépeindre la jeune délinquance et à travailler plus sérieusement la psychologie des personnages dont ce jeune François qui malgré ses fréquentations de dealers et sa mère pickpocket cherche à s’en sortir honnêtement. Mais cette petite moquerie gentillette sans violence et sans sexe, surenchérit par des musiques volontairement ringardes, tourne à vide. Le cinéaste ne semble jamais assumer sa position, son regard sur cette génération de qui s’en croît mais sans intelligence ni réflexion, ce qui est à la fois le drame et la source  de leur violence souvent superlative à ce qu’ils prennent mais  se fait plaisir derrière la caméra et entre potes et propose une esquisse vite oubliée. Mais est-ce bien une démarche artistique que cela ?

Sortie : 22 août 2018 (1h 34min)

Distribution : StudioCanal

De Romain Gavras Avec Karim Leklou, Isabelle Adjani, Oulaya Amamra, François Damiens

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire