Maléfique : Entretien avec Angelina Jolie

27/05/14 par  |  publié dans : Cinéma, Sorties | Tags : ,

Malefique-Affiche-Finale-FranceA l’affiche de Maléfique, vrai-faux préquel filmé du classique La Belle au bois dormant, la comédienne revient sur ce rôle de fée devenue, par la force des choses, une sorcière capable de jeter un sort sur une princesse, lors de son baptême. Mais derrière le masque, il se pourrait bien qu’il y ait un cœur qui bat…

Quel a été le défi le plus important auquel vous avez dû faire face pour ce film ?

On ne peut pas jouer un personnage comme Maléfique à moitié. Il faut vraiment pouvoir appréhender entièrement qui elle est. C’est la première fois que j’avais des cornes sur ma tête, et avec les talons, la canne… et sa voix est tellement particulière ! Pour y arriver, j’ai étudié le jeu d’actrices de théâtre anglais. C’était un peu bizarre au début et j’ai même fait peur à mes propres enfants. Il y a donc vraiment certains aspects qu’on a dû travailler longuement mais ce qu’il y a d’amusant c’est que dans ce cas, on prend une grosse respiration en se disant que si nous on prend du plaisir, alors tout le monde en prend, qu’on va tous s’y mettre et se lancer à fond.

Est-elle vraiment méchante ou n’essaie-t-elle pas finalement de défendre un monde voué à disparaître ?

C’est vrai que c’est une question que l’on se pose dans le film car Maléfique est à un point de sa vie, où elle a été victime des désillusions. En conséquence, elle est devenue une personne plein de haine et se venge sur une enfant innocente. Elle perd son humanité alors qu’auparavant ses sens très développés, lui servaient à protéger le royaume des fées. Je pense qu’au fond, elle a beaucoup de bonne volonté en elle, mais elle est abusée et mise à rude épreuve. Au contact d’Aurora, elle va essayer de retrouver ses valeurs.

Maléfique apparaît à l’écran comme un personnage Shakespearien. Était-ce une de vos volontés d’actrice ?

Je pense, en effet, qu’il est bien d’utiliser des histoires qui nous sont tellement familières pour aborder des thèmes beaucoup plus profonds. Dans la vie, comme dans les œuvres de Shakespeare, rien n’est tout noir ou tout blanc, mais contrasté. C’est un message que l’on doit faire comprendre à nos enfants. Ils sont attirés par des choses obscures, sombres, qui leur font peur. Même s’ils ne comprennent pas tout, pour eux, il y a toujours une signification. Par exemple, mes enfants sont affectés en voyant le père mourir dans « Le Roi lion ». C’est triste mais pour grandir, il est bon qu’ils aient cette réaction et ce ressenti.

« Maléfique » (Walt Disney Company, 1h37), de Robert Stromberg, avec Angelina Jolie, Elle Fanning, Juno Templs. Sortie le le 28 Mai 2014.

Photos Walt Disney Pictures.

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

3 commentaires

    Maleficent de Robert Stromberg | Emi dreams up  | 14/06/14 à 8 h 28 min

  • […] Jolie (dont vous pouvez retrouver l’interview ici) tient le rôle titre de cette relecture de la Belle au bois dormant, inspirée directement de la […]

  • Maleficent de Robert Stromberg – Emidreamsup  | 26/08/14 à 10 h 18 min

  • […] Jolie (dont vous pouvez retrouver l’interview ici) tient le rôle titre de cette relecture de la Belle au bois dormant, inspirée directement de la […]

  • Maleficent de Robert Stromberg – Ma Piccolo Bubble  | 04/12/16 à 12 h 41 min

  • […] Jolie (dont vous pouvez retrouver l’interview ici) tient le rôle titre de cette relecture de la Belle au bois dormant, inspirée directement de la […]

Laisser un commentaire