Rabbit Hole, sortie de terrier

03/08/11 par  |  publié dans : Cinéma, DVDs | Tags :

Le film Rabbit Hole avait deux bandes-annonces. La première (ci-dessous) était fidèle au film. La seconde – que je n’ai pas retrouvée – ne l’était pas. Elle traitait de ce titre : Rabbit Hole. Un adolescent y racontait à Nicole Kidman l’histoire d’un terrier par lequel on passait pour aller dans un monde parallèle. Un peu comme dans Sliders, les personnages y étaient les mêmes, leurs vies différaient. Nicole s’imaginait alors un monde où elle était heureuse, où elle n’aurait pas à subir le poids de la perte de son enfant. Et le trailer de nous la montrer souriante et sûre d’elle dans une succession de plans. Si les images appartenaient au film, le récit ne collait pas. Mais ça, je ne l’ai su qu’après.

A John Cameron Mitchell, réalisateur de Rabbit Hole, on doit Hedwig and the angry inch, comédie musicale rock dont le numéro principal me hante encore certains matins, et Shortbus, essai raté sur le sexe diront certains, réflexion intéressante sur l’orgasme corrigerais-je, charmée par cette quête quasi-onirique. Le synopsis du terrier, de fait, semblait convenir à cette filmographie, on avait hâte de voir le sujet de la mort infantile traité de manière décalée, renforcée par la présence du graphisme, comme sait le faire Mitchell, notamment dans Hedwig, dont l’illustration me procure encore des frissons.

Mais voilà, John Cameron, cette fois, fait dans la sobriété. Il réalise un film que personne ne pourra critiquer, si ce n’est pour sa forme classique. Et dans ce lent-métrage qu’interrompent les souvenirs, les crises, et le rire coupable, John Cameron dirige ses comédiens de façon irréprochable, offrant à Nicole Kidman et Aaron Eckhart l’occasion d’exprimer leurs douleurs par la retenue, dans un exercice que seuls réussissent les acteurs. A eux trois, ils portent un drame délicat qui joue davantage sur la compréhension que sur l’argumentation, qui ne cherche pas plus à prouver qu’à montrer, qui se ressent, tout simplement.

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire