Zombi Child

04/06/19 par  |  publié dans : A la une, Cinéastes, Cinéma, Festival | Tags : , , , ,


Copyright Playtime

Synopsis : Haïti, 1962. Un homme est ramené d’entre les morts pour être envoyé de force dans l’enfer des plantations de canne à sucre. 55 ans plus tard, au prestigieux pensionnat de la Légion d’honneur à Paris, une adolescente haïtienne confie à ses nouvelles amies le secret qui hante sa famille. Elle est loin de se douter que ces mystères vont persuader l’une d’entre elles, en proie à un chagrin d’amour, à commettre l’irréparable.

Avis : Après Nocturama, film traitant par le biais d’un groupe de jeunes des attentats terroristes en France, Bertrand Bonello s’attache une nouvelle fois à la jeune génération en quête de repères, d’identité. Selon une structure très maîtrisée, il approfondit sa démarche en mêlant, en montage parallèle, l’évolution d’une bande d’adolescentes enfermées le temps de leurs études au sein de l’établissement prestigieux de l’école de la Légion d’Honneur, au récit, en Haïti, du grand père de l’une d’elles 55 ans plus tôt. Ce dernier, par sa zombification, aborde une forme d’esclavagisme ancrée dans les rites vaudou haïtiens et donc, par voie de conséquences, entrave à sa liberté. Deux extrémités spatio-temporelles reliées par la pensée d’une seule et même personne et valorisée par une mise en scène aux travelling latéraux passant sans cesse du clair à l’obscur. Le sujet, empli de spiritualisme et de cérémonies vaudous faisant appel aux morts-vivants et aux esprits omniprésents, imprégné de tonalités musicales fortes, presque obsédantes par moments, donne une dimension mystique et fantastique, voire onirique au scénario. Une volonté peut-être de la part du cinéaste, au vu de ses nombreuses références à Napoléon et la colonisation, d’amener cette quête identitaire mais surtout libertaire, vers la notion de pensées, de rêves. Un peu comme si quels qu’en soient les restrictions physiques et peu importe la forme, être libre est avant tout une question d’idéologie.

Sortie : le 12 Juin (Durée 1h43)

Distribution : Ad Vitam

De Bertrand Bonello, Avec Louise Labeque, Wislanda Louimat, Adilé David

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire