En Avril, ne te découvre pas.

01/04/08 par  |  publié dans : Edito

Sommes-nous trop occupés pour apprécier le monde tel qu’il est ? Enchainés à des vies dont on ne profite pas assez, nous oublions parfois l’essentiel. Où est passée notre âme d’enfant ? Elle a disparu au premier cdd, a fermé les yeux devant l’actualité mais sommeille encore en nous, quelque part. Peut-être que l’évolution n’est pas la complexité mais la simplicité. Pas la bêtise mais la juste ignorance, celle qui permet de s’émerveiller chaque jour.

Faire de bonnes trouvailles, jouir des petites choses, on y pense souvent à Envrak. Ce mois-ci par exemple, nous sommes partis explorer les coutumes roumaines, les bandes-dessinées d’autres contrées, les recettes de risotto et le rédacteur société (sisi). Nous avons également succombé à nos humeurs et c’est mal ! Nous recommencerons cependant pour votre plus grand plaisir à pousser quelques gueulantes parce que faut pas pousser le bouchon trop loin non plus. N’est-ce pas Maurice ?

Bonne lecture à tous. Et aujourd’hui, si vous en avez le temps, faites prendre un peu l’air à votre enfant intérieur ! Séquestrer ce gamin dans votre surmoi, c’est un peu limite.

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire