Baby Love de Joyce Maynard : portraits de mères-enfants

08/05/13 par  |  publié dans : Auteurs, Livres, Romans | Tags : ,

baby

Fin des années 70 aux Etats-Unis. Quatre adolescentes, entre 16 et 18 ans, passent leur temps ensemble. Loin de parler de la dernière boutique de fringues à la mode ou des ragots du lycée, toutes leurs conversations tournent autour de leur bébé.

“Ça a toujours étonné Wanda que des types lui proposent de sortir alors qu’elle était enceinte, même de huit mois, sans forcément faire des choses. Il y en a eu un, Sam Pierce – plus âgé, la trentaine, employé à l’usine -, qui était simplement curieux de la voir nue, dans son état, et elle avait été assez fière de se montrer à lui.”

Il y  a Sandy, la maman parfaite et jeune épouse qui ne voit pas que son mari, Mark, se sent coincé dans un rôle qu’il n’avait pas prévu d’endosser aussi rapidement. Tara et Wanda elles, élèvent seules leurs enfants, tandis que Jill est enceinte depuis peu et vit chez ses parents. Tour à tour, elles vont prendre la parole, se confier, dévoiler leur quotidien ou encore offrir leur vision de la vie dans ce trou perdu des Etats-Unis.

Ce Baby Love tourne autour de la maternité chez des jeunes filles qui auraient préféré s’amuser et n’avoir pour seule préoccupation le choix de leur cursus universitaire… Les quatre héroïnes nous entraînent dans leurs vies et leurs réflexions. Touchantes, innocentes, naïves, mais par moment incroyablement réalistes, elles sont pleines de surprises et attachantes. Autour d’elles, la ville est en mutation, des nouveaux habitants viennent changer la routine qui s’était installée et perturber le fragile équilibre dans lequel chacun évoluait.

“Devant le miroir de la salle de bains, Mark fait semblant de tenir une guitare basse. Ils passent le dernier album des Grateful Dead à la radio, sur la station sans publicité, et Mark imagine qu’il est bassiste, torse nu ; il est tellement absorbé à étudier la position de ses doigts sur les cordes invisibles qu’il ne voit même pas Sandy – elle vient de coucher le bébé pour sa sieste – qui l’observe dans l’embrasure de la porte.”

Joyce Maynard propose un roman plein de finesse et de subtilité qui nous invite dans l’intimité de ses personnages. Les illusions et les espoirs qui les animent se nouent peu à peu pour former une intrigue captivante. L’auteur n’essaye pas d’envelopper le tout dans un nuage tout rose. Ici, le fait d’être une jeune maman est traité avec beaucoup de justesse et sans fioritures. On plonge au cœur de l’Amérique profonde et dans le quotidien de ces jeunes filles avec parfois l’envie de leur ouvrir les yeux, voire de leur botter les fesses. C’est aussi ce qui les rend plus attachantes.baby-love-joyce-maynard

L’écriture fluide permet de dévorer ce roman sans mal. Joyce Maynard offre encore une fois un récit captivant sur les affres de l’adolescence.

Baby Love de Joyce Maynard
Ed. Philippe Rey
Déjà disponible en librairies

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire