Chagrin d’école: Prix Renaudot 2007

10/01/08 par  |  publié dans : Livres, Romans | Tags : ,

Il dit non avec la tête
Mais il dit oui avec le coeur
Il dit oui à ce qu’il aime
Il dit non au professeur

Vous aurez ici reconnu les premiers vers du Cancre de Prévert. Le cancre est par définition un élève idiot. Et c’est à cette figure que Daniel Pennac consacre son dernier livre. Daniel Pennac, écrivain, professeur de français à la retraite, ancien cancre, est bien placé pour parler de ce personnage que tout le monde croit connaître et qui, pourtant, cache bien plus qu’il ne montre. Cet essai- roman est une lueur d’espoir pour tous ceux qui éprouvent des difficultés scolaires, pour tous ceux qui pensent : « je n’y arriverai jamais ».

Pennac nous parle tout d’abord de son expérience en tant que cancre, de son état d’esprit puis de ceux qui l’ont sauvé, qui lui ont permis de « devenir » alors que tout semblait perdu. Et alors qu’il est professeur de français, il nous montre comment son expérience passée lui a servi à créer une complicité avec ses élèves. Il nous fait part de ses doutes et de ses peurs, ceux qui l’ont traversé lorsqu’il enseignait, ceux qui l’ont parcouru lors de la rédaction de son livre. A tout moment, Pennac cherche à être objectif. Il ne veut en aucun cas encenser la vérité.

Il s’agirait presque ici d’un manuel à l’usage des professeurs et des élèves. Un regard critique sur l’école, sans désigner de coupables mais en démontrant à chaque instant la bonne marche à suivre pour que l’enseignement puisse être efficace, pour qu’il remplisse son rôle.
Ce livre a reçu le prix Renaudot 2007. Ce livre s’adresse au plus grand nombre. Pennac est un orfèvre de l’écriture : pas de style ampoulé, tout est clair, lisible et pourtant la recherche du vocabulaire est soignée, chaque mot est à sa place, l’enchaînement des chapitres donne un tout cohérent, presque évident.

C’est donc tant sur son fond que sur sa forme que je vous conseille le dernier livre de Daniel Pennac, à mettre entre toutes les mains pour qu’enfin :

Sur le tableau noir du malheur
Il dessine le visage du bonheur

Titre : Chagrin d’Ecole
Auteur : Daniel Pennac
Edition : Gallimard
Coll. : Blanche
Prix : 19€

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Pas de commentaire

    pitiwik  | 09/12/08 à 19 h 43 min

  • oui, enfin… c’est quand même assez vide ce bouquin. Pour moi, c’est plutôt de l’esbroufe. En plus, j’aime bien Pennac (vraiment), mais là, je soupçonne une légère sur-dose d’amour-propre.

Laisser un commentaire