Le papillon des étoiles, Bernard Werber

01/01/07 par  |  publié dans : Livres, Romans | Tags :

« Le dernier espoir c’est la fuite ». Le dernier roman de Bernard Werber l’affiche dès la couverture, notre planète est condamnée. Les catastrophes naturelles, l’égoïsme de l’humanité et son manque d’intérêt pour sa propre planète vont la conduire à disparaître définitivement. Il ne reste plus qu’une chose à faire, construire un vaisseau spatiale immense dans lequel voyageront plusieurs générations d’humains pendant 1 000 ans dans le but de récréer la vie sur une autre planète.

Si l’histoire ne commence pas trop mal, ce livre nous met plutôt mal à l’aise face à la nature humaine qu’il décrit. L’idée que la Terre ne peut être sauvée, qu’elle va disparaître à tout jamais… est difficile à avaler. Si selon moi Werber n’a jamais été un grand littéraire, il reste un grand nom de la science fiction mais son dernier roman manque de pep’s. La fin en est même très décevante.

Si vous êtes déprimés, que vous avez une piètre opinion de l’être humain ou que vous avez envie de vous saper le moral, courez à la librairie !

Le papillon des étoiles, Bernard Werber, Edition Albin Michel, 18,05€

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Pas de commentaire

    maggot  | 14/01/07 à 0 h 07 min

  • Le livre est certes un peu en deça de ses autres romans mais lorsque l’on commence à comprendre où il veut en venir et que l’on devine la fin…Que de sensations!

Laisser un commentaire