Bring the Noise : La musique pop rock revue et corrigée par Simon Reynolds

14/05/13 par  |  publié dans : Livres, Romans | Tags :

bring

 

Le critique musical légendaire, Simon Reynolds, a décide de regrouper 25 ans de réflexions sur la musique (rock, pop, electro et rap) des années 80 à nos jours. Bring the Noise passe au crible les groupes et albums qui ont marqué, d’une manière ou d’une autre, les esprits.

“Quelque chose cloche. Tout le monde le sait, s’en rend compte, mais c’est quand même difficile de mettre le doigt sur ce qui serait resté en suspens, ce qui nous aurait échappé dans la pop. Ce n’est pas la croyance en la musique comme menace, même les pourvoyeurs du rock le plus ouvertement conflictuel ne croient plus en son pouvoir missionnaire.”

Derrière ce titre, qui fait écho au groupe Public Enemy, il ne faut pas s’attendre à une fiction mettant en scène l’histoire de la musique. Ces 656 pages constituent un recueil d’articles tirés de magasines références dans le genre comme Voice, Rolling Stone ou Melody Maker. Au fil des ces analyses, la plume de Simon Reynolds ne cesse de surprendre. Il propose une véritable réflexion sur la lutte des classes prenant place dans la musique pop. On ne sort pas indemne de cette lecture, puisqu’il est presque impossible d’écouter certaines chansons de le même manière. Il y a un avant et un après Bring the Noise.

Avec une oreille affûtée et un style acerbe, Simon Reynolds est un fan de musique avant d’être un critique et ça change tout dans sa manière d’aborder les choses. Il n’est pas là pour nous faire une leçon. Il veut partager sa passion et n’hésite pas à montrer les dents ou son enthousiasme quand bon lui semble.

“L’attention des indés porte sur les mots plus que sur les traits du chanteur, car l’amour ne consomme/constitue pas dans les affres de la chair, mais dans d’intenses échanges de paroles – tous les détails de la cour et des confidences, toutes les scènes. Mais nous sommes à une époque où la pop commerciale devient plus adulte dans son traitement des relations : soit elle est explicite et suggestive, soit elle est mature et “progressiste””.

Un reproche ? Oui, il y en a bien un à faire à Simon Reynolds. Et c’est celui de vouloir tout décortiquer en long en large et en travers. Le moindre couplet, refrain, virgule, silence est passé au peigne fin et à la longue c’en est presque épuisant. Certains morceaux pourront même nous insupporter, surtout si ceux-là avaient déjà quelques difficultés à trouver grâce à nos yeux…Bring the noiseFRENCH

Bring the Noise est un ouvrage somme. Global et intransigeant, il deviendra une référence pour tous les mélomanes.

Bring the Noise de Simon Reynolds
Ed. Au diable vauvert
Déjà disponible en librairies

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire