Idée BD de Noël : les incontournables

21/12/11 par  |  publié dans : BDs&Mangas, Livres | Tags : , ,

Parmi les albums qui doivent se retrouver sous le sapin, il y a les incontournables :

LES SÉRIES

Certaines  confirment tout leur potentiel cette année encore. On a beaucoup entendu parlé de Il était une fois en France (tome 5 paru en octobre 2011), dont chaque tome est un vrai succès, malgré le sujet difficile de la Seconde Guerre Mondiale. Dans un tout autre genre Servitude, avec un excellent troisième tome, n’est plus une surprise en soi. Les deux premiers volumes avaient suffi à conquérir des publics variés, entre les amateurs d’Heroic-Fantasy, les amoureux du dessin “asiatisant” et les fascinés par l’intrigue politico-guerrière. Cette année a été aussi l’occasion de poursuivre la collection Block 109, avec des réussites inégales pour Opération Soleil de plomb et New York 1947. Michel Rabagliati revient sur la jeunesse de son héros, avec Paul au Parc et Ayroles, Maïorana et Leprévost se réunissent encore autour des vampires pour le deuxième tome de D.

Les mangas

Du coté des mangas, cette année nous a donné la possibilité de finir Pluto, l’un des chefs-d’œuvre d’Urasawa et de continuer – l’interminable – One Piece, toujours en tête des ventes. Après Opération mort, Shigeru Mizuki revient sur l’un des plus grands conflits du siècle dernier et présente un nouveau best-seller nommé Hitler. Et que serait une année sans un petit Taniguchi (Garôden) ?

Les vedettes

Parmi les auteurs à succès, dont chaque sortie constitue un petit événement, citons, en premier lieu, Frederick Peeters, avec Aâma, un récit humain inséré dans un monde de science fiction, Régis Loisel, avec la suite de Magasin Général, Etienne Davodeau (Les ignorants), maître de la bande dessinée d’auteurs. A leur coté, des pointures, écrasant tout sur leur passage, accrochant la critique, qui ne tarit que rarement d’éloges : André Juillard (Mezek), Enki Bilal (Julia et Roem), Joe Kubert (Dong Xoai), Cyril Pedrosa (Portugal) ou encore Fabien Vehlmann (l’île aux cent milles morts). Cette année encore, leur notoriété est justifiée.

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

1 commentaire

    Sarah  | 22/12/11 à 13 h 42 min

  • Magasin Général, ça conviendrait à un ado de 15 ans?
    c’est possible de faire un article BD spécial ados ou enfants de 7 ans? Merci!!!

Laisser un commentaire