La Chick Lit’ francophone

01/08/08 par  |  publié dans : Livres, Romans | Tags :

Est-ce qu’un jour il y aura dans les grandes librairies un rayon Chick Lit’ semblable au rayon polar? Est-ce qu’on y trouvera les ouvrages francophones du genre, actuellement perdus au milieu des romans et autres essais? Dur, dur de les dénicher et pourtant ils existent avec des trames étonnamment différentes de la Chick Lit’ anglophone. Chers lecteurs, sachez-le, la trentenaire française est mariée ! Alors qu’à Paris et sur mon facebook, les paumées célibataires se bousculent, les filles sont pour la plupart engagées ou fraîchement divorcées sur les quatrièmes de couverture. Surprenante découverte sociologique…

Typique

Ariane est française et mariée à mi-temps. Elle sympathise avec Justine, éternelle célibataire New-Yorkaise.

Si représentante de la Chick Lit’ française il doit y avoir, Agathe Hochberg pourrait prétendre au titre. Avec deux livres du genre parus, elle devance déjà la plupart de ses compatriotes. Son dernier poche, Mes amis, mes amours, mais encore?, n’a cependant pas la fraîcheur qu’on en attend. Comme tout le monde a droit à une seconde chance, surtout les auteures qui ont publié deux ouvrages, penchons-nous sur son tout premier roman de poulette, plus convaincant.

Ce crétin de prince charmant contient quelques répliques bien trouvées. On sourit et on accroche mais pas vraiment avec Ariane. L’héroïne, un peu ennuyeuse et pas vraiment attachante, nous fait préférer les personnages secondaires, évidemment trop peu développés. Finalement, c’est surtout pour la morale qu’on appréciera cette lecture. Un peu plus poussée que l’habituelle importance de l’amitié, elle surprend et fait de ces pages, un livre intéressant.

Classique

Une rédactrice de mode trop bavarde est enlevée par des libanais, qui sont les plus à plaindre…

Quand on parle de françaises qui ont de la plume, on se doit de citer la très drôle Sophie Fontanel, romancière mais aussi et surtout journaliste (ainsi que bloggeuse) d’un magazine féminin en quatre lettres. Elle est l’auteure de l’excellent Fonelle et ses amis -à mettre dans toutes les bibliothèques féminines- et de son un peu moins excellente suite Fonelle est amoureuse. On ne peut donc que se réjouir de ses deux nouveaux ouvrages couleurs Chick Lit’ parus cette année.

Avec un humour certes douteux mais irrésistiblement efficace, Sophie Fontanel nous entraîne dans une incroyable aventure au Moyen-Orient. Son insupportable personnage principal y bouscule ses ravisseurs et leurs habitudes pour un choc des cultures caricatural à prendre au second degré (si ce n’est au quatrième). S’il ne se présente pas comme le livre de l’été, Otage chez les foireux est idéal à lire dans le train ou l’avion qui vous emmènera en vacances.

Exotique

Marine a trois meilleurs amis, des chums, et croit en l’amour, le vrai… Calice, c’est pas gagné pour elle !

Voici un livre que nous avons été chercher très loin, à l’étranger, dans une ville francophone nommée Montréal. Entre la France et le Québec, il n’y a qu’un océan qui nous sépare, peut-être un climat aussi et de nombreuses expressions orales ! Mais les histoires de cœur, de filles, on s’y retrouve comme chez Bridget. Toutes ces femmes rassemblées autour de tant de futilités, c’est beau ! Parmi les ambassadrices de cette solidarité, on trouve Raphaëlle Germain, non éditée en France et pourtant très populaire au Canada.

Outre ses dialogues cinglants et la dynamique du quatuor d’amis, ce qu’on aime (ou pas) dans Gin tonic et concombre, c’est la longueur de l’histoire. Elle se déroule sur plusieurs mois, passe par plusieurs chemin, bref elle est humaine. Parce que douter, rêver et encore douter comme le fait Marine, c’est notre lot à toutes. Ne pas oser agir, se taire et remettre à demain, faire des erreurs, c’est normal, frustrant mais normal, même en québécois. Et ce livre nous le dit avec humour, qu’au fond, la vie, c’est pas si pire !

Agathe Hochberg, Ce crétin de prince charmant, Pocket, 2005, 6€40
Sophie Fontanel, Otage chez les foireux, Nil Ed, 2008, 6€90
Raphaëlle Germain, Gin tonic et concombre, Libre Expression, 2008, 24$
Par ici la Chick Lit’ anglophone !

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Pas de commentaire

Laisser un commentaire