FIRE EMBLEM WARRIORS

17/12/17 par  |  publié dans : A la une, Jeux Vidéo, Médias | Tags : , , , , ,

2017 ne pouvait pas s’achever sans accueillir un Muso digne de ce nom. Toujours friand d’adapter des univers connus à son style si particulier, où une poignée de guerriers affrontent des hordes d’ennemis simultanément, Koei Tecmo s’attaque à la saga « Fire Emblem » dans un opus inscrit dans la lignée d’un certain « Hyrule Warriors », qui revisitait pour sa part un certain « Zelda ».

Toute la difficulté de l’entreprise est d’arriver à combiner l’aspect Beat’em all avec l’atmosphère d’une série connue pour ses affrontements stratégiques au tour par tour. Un pari réussi haut la main. Si le cœur du gameplay consiste toujours à se battre sur des cartes prédéfinies contre des milliers (oui, des milliers) de guerriers et de capturer leurs places fortes, « Fire Emblem Warriors » varie les plaisirs en nous proposant de déployer ses personnages où bon nous semble en leur donnant des objectifs à remplir.

Cette initiative change radicalement la donne. Car si l’on peut toujours switcher à la volée entre les protagonistes issus des différents opus de la saga, confier à chacun au bon moment des tâches qui correspondent à leur capacité est capital pour mener une mission à bien. On citera par exemple la présence de chevaux ailés indispensables pour franchir des précipices ou encore un système d’alliance, qui une fois la jauge remplie, lance un coup dévastateur. Très utile contre les boss !

Déjà consistante, l’histoire, découpée en chapitres, s’accompagne du mode Chronique, à savoir des scénarios alternatifs tirés des précédents, « Fire Emblem ». Dans les deux cas, améliorations d’armures, choix des armes et de son héros nécessitent une préparation solide… Il sera alors temps de se lancer dans des affrontements épiques accompagnés d’une B.O d’enfer. Aussi fluide en mode portable que sur la téloche, malgré la vitesse de l’action, cette première sortie Muso sur Switch dégage un punch salvateur. Dose d’adrénaline dont on aurait tort de se priver (Jeu testé sur Nintendo Switch)

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire