ATELIER FIRIS : THE ALCHIMIST AND THE MYSTERIOUS JOURNEY

19/03/17 par  |  publié dans : A la une, Jeux Vidéo, Médias | Tags : , , ,

La série des « Atelier » n’en finit pas de s’étoffer à une cadence soutenue. Au volet consacré à Sophie, que l’on rencontrera dès le début de l’aventure, succède donc le voyage de Firis qui elle aussi va rapidement succomber aux joies de l’Alchimie. Mais ne vous y trompez pas, derrière son côté de jeu pour petites filles aux airs de RPG idéal pour débuter, se cache un jeu de niche stratégique, pas forcément redoutable dans sa difficulté mais qui nécessite un réel engagement de votre part.

Comme dans les opus précédents, il faut se contenter de l’anglais dans les textes, ce qui pourra en rebuter certains vu la complexité de certains concepts et la liberté offerte au joueur, souvent livré à lui-même pour accomplir les quêtes. Le système de combat profond mais pas évident à prendre en main suit cette logique. Idem en ce qui concerne les recettes. Récupérer des ingrédients, tenter de les mélanger, voir le résultat occupera les chefs en herbe. Surtout qu’avant de devenir une grande alchimiste capable par ses compositions maisons de séduire les différents maîtres – tel est le but ultime de Firis -, il faudra gambader en monde ouvert en n’oubliant pas que le temps est compté.

Ponctué par de nombreux temps de chargement entre chaque zone traversée et servi par une technique aux fraises : ça pique vraiment les yeux, cette cuvée 2017 s’appuie sur des nouveautés pour séduire son public averti. La principale reste l’arrivée d’un atelier portatif, qui évite d’incessants allers / retours… ainsi qu’une volonté donc d’encore moins guider le joueur dans ses décisions. Ceux qui ne jurent que par la série apprécieront ce côté old-school, les autres passeront sagement leur tour. (Jeu testé sur PS4 Pro)

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire