ATTACK OF THE EARTHLINGS

28/02/18 par  |  publié dans : Jeux Vidéo, Médias | Tags : , , , , ,

Rendu accessible au très grand public via « Mario contre les Lapins Crétins », publié sur Switch, le tactical / action n’en demeure pas moins un jeu exigeant qui nécessite un investissement. Pour se différencier de la concurrence et d’un certain « X-Com », les scottishs de Junkfish limited changent le point de vue traditionnel et vous proposent cette fois d’incarner l’Alien, fermement décidé à exclure l’humain de sa planète… voire plus si affinités.

Jouer les bestioles donne l’occasion de modifier en partie le gameplay. Certes, il s’agit toujours de déplacer ses unités au tour par tour, et de savoir utiliser ses points de ressources avec justesse pour se sortir d’une foule de niveaux. L’originalité du concept vient que vous incarnez en premier lieu la reine mère des Swammers… qu’il faudra protéger coûte que coûte ! La raison ? Elle seule peut enfanter des tas de bestioles que vous prendrez plaisir à faire évoluer pour aller gober les vils envahisseurs de chair et de sang.

Un scénario de série B, parfaitement assumé et suffisamment bien écrit pour tenir en haleine grâce à un humour noir omniprésent. Les couleurs dans une tonalité marron / orangée renvoient directement aux films d’horreur des années 1980, ce qui plaira aux nostalgiques. Moderne dans la montée en puissance de ses troupes et dans le design de ses levels où il faut privilégier l’infiltration pour ne pas obliger l’ennemi à déclencher l’alarme, « Attack of the earthlings » sait aussi doser sa difficulté, qui va donc crescendo. Une sucrerie piquante à essayer pour peu qu’on aime le genre. (Jeu testé sur PC)

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire