ATTACK ON TITAN 2

19/03/18 par  |  publié dans : A la une, Jeux Vidéo, Médias | Tags : , , , , , , ,

Publié pour la première fois en 2009 et forcément adapté depuis en série animé, « L’attaque des Titans » connait un succès fulgurant au Japon, mais aussi à l’International. C’est donc en toute logique que le manga envahit également nos consoles, la plus célèbre des versions restant « AOT : Wings of Freedom », sortie en 2016…. Et dont cet « AOT 2 » reprend les codes tout en revenant au début de l’histoire. De quoi s’engager à nouveau dans un bataillon et partir à la chasse aux gros monstres dans des joutes à la fois dynamiques et tactiques.

Extrêmement travaillé graphiquement – on se croirait presque devant un OAV – le jeu soigne son design. On retrouve cet univers sanguinolent où des petits groupes affrontent des créatures géantes rougeâtres, cannibales à la puissance phénoménale. Heureusement, votre protégé, homme ou femme, créé à partir d’un sympathique éditeur de personnages joint ses forces avec plusieurs compères que l’on recrute sur le terrain. Les héros emblématiques de la saga sont eux aussi de la partie.

Pour contrer les assauts dans des enceintes semi-ouvertes, les jeunes humains disposent d’un arsenal colossal. Ils se propulsent dans les airs grâce à des cordes et du gaz avant de trancher les articulations des géants avec des lames. Les combats sont aériens, nerveux et spectaculaires. Le must reste toutefois les attaques surprises où l’on bondit directement sur la nuque de l’opposant avant de lui assener le coup fatal. Mais attention, si vous êtes repéré une phase classique s’enchaîne. Il faut alors jouer plus « tactique » en donnant des ordres à ses équipiers qui pourront au choix bourriner ou aveugler l’envahisseur.

Autre donnée à prendre en compte : l’usure de ses équipements. Seule solution pour éviter au maximum des allers / retours fastidieux aux bases, être extrêmement précis dans ses coups et gérer au mieux l’ensemble des paramètres. Un peu délicat à prendre en main, le gameplay révèle sa richesse sur la durée, arrivant à trouver un bon équilibre avec le tower défense, le Muso et l’action pure et dure.  Et comme tout n’est pas tout noir dans ce monde de brutes, ce deuxième volet introduit un système d’amitié qui débloque divers bonus. Entre chaque bataille, on développe ses relations sociales. Répondre correctement aux attentes de vos nouveaux potes renforce les liens et permet d’en apprendre un peu plus sur l’univers. Enfin, les fans seront heureux d’apprendre qu’en marge du mode histoire, ponctué de missions secondaires, une partie bonus rallonger la durée de vie offline ou online. Bon point. (Jeu testé sur PS4 Pro)

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire