AVENTURES EN ÉPISODES

11/09/17 par  |  publié dans : A la une, Jeux Vidéo, Médias | Tags : , , , , , , ,

LIFE IS STRANGE : BEFORE THE STORM

Par l’apparition de Max et sa capacité à remonter le temps, Square Enix avait apporté du sang neuf au jeu épisodique, façon visual novel « occidentale ». Et en attendant la suite, place à un préquel… dont le premier épisode est désormais disponible en téléchargement sur PS4. Nul besoin donc de connaître l’aventure originale, surtout qu’on incarne dans « Before the storm », une certaine Chloé… la meilleure amie de Max ! Dans la peau d’une adolescente tagueuse et fumeuse à ses heures, marquée par la mort de son père survenu dans un accident de voiture, on revit avec justesse les tourments de cette période charnière. Les situations sont justes et les interactions avec la famille, les camarades ou simples rencontres fortuites évitent les principaux clichés. En cas de conflit, un système de persuasion / conviction, où il faut sortir les bonnes répliques pour faire taire son interlocuteur booste le gameplay. Vous pourrez donc jouer à l’effrontée devant un caïd, son proviseur, ou son beau-père autrefois dans l’armée qui ne se prive pas de faire la morale à l’héroïne. Le style visuel, dessiné donne un certain cachet à l’ensemble. Reste à connaître l’incidence des décisions prises au cours des deux prochains épisodes. Mais vu l’efficacité du premier « Life is strange », la confiance est de mise. (Jeu testé sur PS4 Pro)

LES PILIERS DE LA TERRE

Adapter en jeu vidéo le roman fleuve de Ken Follett, publié en 1990 était un pari fou… Mais relevé pour l’instant avec brio par Deadalic Entertainment. Plutôt que de suivre le destin d’un des personnages, les développeurs ont judicieusement choisi de traiter en détail trois destinées. En l’occurrence celles de Tom, le bâtisseur, qui rêve de construire une cathédrale, de son fils Jack et du prieur Philippe. Des caractères trempés qui malgré les choix à effectuer par le joueur restent fidèles à ceux du bouquin. Efficace dans les ellipses, « Les Piliers de la terre » en plus de sa narration et de la représentation de l’Angleterre du XIIe siècle, trouve sa force dans son système de jeu. A mi-chemin entre le point and click façon « Chevaliers de Baphomet » / « Monkey Island », où il faut associer des objets pour progresser et le concept Telltale, avec un déroulé qui s’effectue selon vos décisions, le principe fait mouche. Surtout que les énigmes répondent – pas si fréquent dans le genre – à une certaine logique. Construit sur des thèmes fort : la misère, la religion… ce jeu mature empreint de mysticisme possède de sérieux atouts pour convaincre le fan patient… les volets suivants n’ayant en effet pas encore de date de sortie. (Jeu testé sur PC)

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire