“Bayonetta 2” : L’effet sorcière

15/11/14 par  |  publié dans : Jeux Vidéo, Médias | Tags : ,

Bayonetta2

Trop souvent et injustement délaissé par les éditeurs Tiers, Nintendo est souvent forcé de s’appuyer sur ses propres licences, Mario, Zelda and co pour assurer le succès de ses consoles… Heureusement, la marque a du flair et du goût, puisqu’elle est la seule à avoir fait confiance aux programmateurs surdoués de Platinum Games pour qu’ils signent la suite de Bayonetta, beat’em all déjanté mettant en scène une sorcière aussi brutale que sexy. Et de là à dire que ce Bayonetta 2, disponible en exclusivité sur Wii U donc améliore l’original sur tous les points et a de quoi devenir un jeu culte, il n’y a qu’un pas… qu’il ne faut pas hésiter à franchir.

Envoutant

Le retour de la belle brune aux baisers mortels est une aubaine pour tous les fans de jeux de combats et les hardcore gamer. D’un bout à l’autre des quinze chapitres traversés l’action est trépidante, frénétique et le joueur se retrouve dans un feu d’artifice visuel, où les anges et les démons n’hésitent pas à employer la manière forte pour faire abdiquer notre héroïne. Forcément les coups pleuvent, mais il serait une erreur de croire que Bayonetta 2 est un jeu bourrin. Mieux il mérite même la palme du jeu le plus technique du genre grâce à un système d’esquive particulièrement bien pensé.

La technique est simple et consiste à appuyer sur une touche juste avant l’impact. Conséquence directe : cela « envoute » les adversaires et les ralentit pendant une courte période. A vous d’en profiter en enchaînant les combos. Etudier les mouvements est donc indispensable, surtout aux niveaux de difficultés les plus élevés. S’équiper des bonnes armes et des bracelets magiques en rapport avec son style également. Et lorsqu’on sait que les plus puissants d’entre eux coutent une petite fortune et que l’argent récolté dépend en partie de la qualité de vos affrontements… mieux vaut s’entrainer.

Doté d’une plastique irréprochable et parfaitement fluide, Bayonetta 2 se paie aussi le luxe d’être incroyablement diversifié avec des petites séquences d’exploration mais aussi des courses poursuites sur l’eau ou dans l’air hyper fun. Sans oublier les multiples transformations de la belle : panthère, corbeau ou serpent de mer… Et comme la difficulté est parfaitement dosée, que la marge de progression pousse à revenir au jeu une fois bouclé et qu’un mode deux joueurs en coopération « double apothéose » a été intégré à la galette et qu’une édition collector contient le premier volet, le jeu atteint des sommets vidéoludiques. Un « must have » qui justifie à lui seul l’achat d’une console. D’une Wii U donc, et tant pis pour les autres !

« Bayonetta 2 », Platinum Games, édité par Nintendo, disponible sur Wii U.

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire