CALL OF DUTY : BLACK OPS III – DLC « THE DESCENT »

08/08/16 par  |  publié dans : Jeux Vidéo, Médias | Tags : , , , , ,

BO3 DLC3_Descent_Beserk WM

On ne présente plus le FPS star d’Activision, qui chaque année, en plus d’être une vitrine technique, est devenu une des figures de proue du monde de l’E-Sport. « Black Ops III » ne déroge pas à cette règle et peut s’enorgueillir de posséder un mode solo mature et barré. Question DLC, la formule est connue : à intervalles réguliers, en échange d’une quinzaine d’euros, les amateurs de multi ont droit à quatre nouvelles maps. Classique ? Peut-être, mais « The Descent », par sa diversité, mérite le détour.

Premier point positif de cette extension, disponible en exclusivité temporaire sur PS4 : ne proposer que des cartes inédites. Graphiquement la palme revient à la modélisation du village viking de « Berserk »… L’ajout du blizzard et la gestion d’un pont central amovible, débouche sur des affrontements tactiques. Plus bourrin, le stade « Rumble » met à l’honneur les guerriers mécaniques… une fois dans l’arène, ça blaste vite, très (trop ? vite). « Cryogen » favorise les gamers friands d’utiliser les capacités futuristes de leur héros. La petite taille de la map ne permet aucun faux pas. Quant à la carte « Empire », entièrement revisitée et donc flambant neuve, elle brille par son classicisme et plonge dans l’atmosphère Romaine, entre passé, présent et futur. Le signe que « Call Of » traverse les âges…

Un lot complété par « Gorod Krovi ». Ce nouvel endroit prisé pour qui veut shooter du zombie casqué, insiste fortement sur le 3e degré de ce mode de jeu atypique. Accompagnés de dragons et de robots, les morts vivants de Stalingrad donnent plus que jamais du fil à retordre aux dévoreurs de Gobblegum ! (jeu testé sur PS4)

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire