CATHERINE FULL BODY

15/09/19 par  |  publié dans : A la une, Jeux Vidéo, Médias | Tags : , , , , , , ,

Par son caractère extrêmement atypique, son côté coquin et ses phases de puzzle, « Catherine » est devenu un jeu culte de la PS3, qui malgré son côté purement nippon a su traverser les frontières pour séduire un public occidental. Le récit aborde des thématiques assez rares dans le jeu vidéo, comme l’adultère, le désir et l’engagement. Un esprit osé créer pour nous plonger au plus près des déboires de Vincent, trentenaire tourmenté entre la volonté de rester auprès de Katherine (sa chérie de longue date) ou à succomber au charme de… Catherine, sa nouvelle maîtresse hautement désirable. A ce triangle amoureux s’ajoute lors de cette version 2019, une troisième demoiselle qui complique davantage r la tâche de l’infidèle.

Des aventures vécues en deux temps. Le scénario est raconté sous la forme d’un visual-novel au rendu proche d’un dessin animé. Dans la tradition du genre, le joueur reste passif en assistant à une succession de phases dialoguées avant d’effectuer quelques choix qui auront (ou pas) une incidence sur la suite des évènements. La deuxième phase est nettement plus coton. En effet, une fois ses virées nocturnes au bar terminées, Vincent retrouve son lit… et fait de nombreux cauchemars, où ses rivaux masculins prennent l’apparence de moutons… Commence alors une partie casse-tête dans laquelle le séducteur doit franchir des montagnes de cubes pour retrouver ses esprits ou tout simplement rester en vie !

Intervertir ces cubes, les faire pivoter, les tourner, les retourner dans tous les sens pour se frayer un passage, faire attention à quelques ennemis tout en composant avec des nouvelles mécaniques qui se greffent au fil des niveaux… Chaque ascension est donc un véritable défi. Heureusement, une option permet de faire grimper automatiquement le jeune homme jusqu’au sommet. Pratique donc si on veut simplement suivre les péripéties sans se prendre la tête. Quant aux nouveautés de « Full Body », elles restent limitées mais néanmoins appréciables. Des personnages en plus, des évènements inédits (mais sans réel effet sur la trame principale), quelques équilibrages et des graphismes améliorés sont les ajouts les plus notables. En résulte une curiosité qui ravira les gamers à la recherche d’un jeu qui sort des sentiers battus. (Jeu testé par PS4 Pro)

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire