CONQUÊTES ET AVENTURES

19/11/17 par  |  publié dans : Jeux Vidéo, Médias | Tags : , , , , ,

PILLARS OF ETERNITY

Monté par la magie du financement participatif, « Pillars of Eternity » avait créé l’événement en 2015 sur PC. Deux ans plus tard, une version console voit enfin le jour, enrichie de son copieux DLC « The White March ». On se retrouve donc devant un jeu d’aventure old school par excellence avec sa vue en plongée et sa difficulté relativement élevée. Les combats privilégient le tour par tour et vous demandent d’analyser le moindre déplacement ennemi avant de lancer une action de l’un de vos six protégés. Calme et patience sont donc les maitres mots pour découvrir tous les secrets de ce monde empreint de magie, où votre héros, préalablement crée à partir de plusieurs races, cultures et classes de compétences a la faculté de percer à nu les âmes de ceux qu’il croise. Original et très bien écrit – une habitude chez le développeur Obsidian – dans ses quêtes, le titre livre ses secrets sur la durée. Une bonne pioche pour les détracteurs d’Action RPG donc, d’autant que l’interface a été entièrement repensée pour une ergonomie quasi parfaite au pad. La preuve d’un travail soigné et d’un respect total envers les gamers prêts à sacrifier une bonne centaine d’heures avant de voir le bout du périple. (Jeu testé sur PS4 Pro)

TOTAL WAR WARHAMMER 2

Conquêtes de Rome, du Japon Féodal, batailles livrées par Napoléon… la série « Total War » est réputée pour ses combats à la fois épiques et stratégiques. L’an dernier, elle succombait au charme de l’univers « Warhammer » très apprécié par les rôlistes ou les amateurs de jeu de plateau, grâce notamment à ses figurines de créatures à peindre soi-même. Univers dense qui se greffe parfaitement au concept et au gameplay au tour par tour dans lequel il faut gérer une multitude de paramètres. Veiller à l’économie, aux corruptions, effectuer une reconnaissance de territoire, gérer son armée… Les habitués y trouveront challenge à leur mesure dans la nouvelle campagne disponible dans cette suite, qui n’est pas avare en effet ni en cinématiques. Malgré un Tutoriel assez long, les néophytes devront par contre s’accrocher avant de dompter cet univers d’Heroic Fantasy désormais enrichi de quatre nouvelles races dont les hommes lézards et les elfes noirs, disposant tous de leurs propres spécificités. Complet, long et abouti ce « Total War Warhammer 2 » approfondit donc les bases posées par son aîné, mais demandera tout comme lui un sacré investissement, qui vaut la chandelle pour peu que l’on adhère au genre et qu’on souhaite s’y essayer en marge des conflits historiques. (Jeu testé sur PC)

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire