DESTINY 2 : BASTION DES OMBRES

12/11/19 par  |  publié dans : A la une, Jeux Vidéo, Médias | Tags : , , , , , ,

Que l’on adhère ou pas au concept de FPS à loot, « Destiny » est un jeu à part, qui a marqué de son empreinte la génération PS4 / Xbox One. Malgré son côté répétitif, le FPS de Bungie, boite à l’origine de la série « Halo » a su séduire des millions de joueurs accros au multijoueur et fans de space-opéra. Pourtant, sa suite « Destiny 2 », avare en nouveautés, a déçu nombre d’amateurs de la première heure. Des multiples DLC, de l’ajout de contenu et le jeu de base « offert » aux possesseurs du PS Plus quelques mois plus tard ont fièrement relancé la machine. Aujourd’hui, le Bastion des ombres marque un nouveau tournant puisque les développeurs ont cessé de travailler avec Activision pour œuvrer en solo.

Sans renouveler la formule, « le Bastion des ombres » témoigne d’une soif d’indépendance. Le principal atout de cet épisode est de nous permettre de retourner sur la Lune, l’un des lieux les plus plébiscités par la communauté. Il y est question d’aider une vieille connaissance, Eris Morn qui souhaite se débarrasser des vils cauchemars. Bien que courte – quatre à cinq heures maximum – la campagne contient des moments épiques. Bien entendu, une fois terminée les activités annexes prennent le relai et permettent d’augmenter son niveau de lumière, désormais capé à 960. Si l’on ajoute du butin inédit à récupérer, des coups de grâce, l’apparition de nouveaux assauts et d’un Raid : Le Jardin du salut qui mettra à l’épreuve les équipes les plus rodées, le menu est copieux.

En revenant à ses origines, « Destiny 2 », en plus de séduire ses admirateurs, s’ouvre à ceux qui n’avaient pas pris le train en marche en devenant Free 2 Play. De quoi donc essayer la bête sans risque et se glisser dans tous les costumes de gardiens à disposition, prêts à en découdre de planètes en planètes. Quant à la saison 8 : « La Saison des éternels » disponible lors de l’achat de cette extension – qui peut se jouer en standalone, sans achat supplémentaire – elle invite les gamers à remplir différents défis au quotidien pour obtenir toujours plus d’armes exotiques ou de skins d’apparences. Une formule rodée, mais bigrement addictive. (Jeu testé sur PS4 Pro)

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire