“Destiny – Le roi des corrompus” : Bienvenue dans l’an II

28/09/15 par  |  publié dans : Jeux Vidéo, Médias | Tags : , ,

C’était il y a tout juste un an, « Destiny » affolait les compteurs avec un démarrage historique au niveau des ventes mondiales. Grosse production hollywoodienne, le FPS, était toutefois un chouia en dessous des attentes, en partie à cause d’un contenu assez léger… Loin de se reposer sur ses lauriers, Activision a sans cesse revu sa copie, en sortant par le biais d’un Season pass (payant), deux nouvelles extensions : « Les ténèbres souterraines » et « La Maison du loup », qui ont su prolonger l’aventure. Pour qui avait le pack total, parcourir les différentes planètes de la Terre à Venus en passant par Mars devenait alors un plaisir chronophage, que ce soit en solo, en ligne, en compétition ou en coopération. Mener des assauts et des raids, ces longues chevauchées méthodiques où la communication entre les différents partenaires est quasi-obligatoire, a tenu en haleine la communauté. Au point que pendant le titre de Bungie est resté en tête des diffusions sur la chaîne Playstation.

Pour rester au sommet il fallait donc que cet « An II » soit fracassant. Ce qui est le cas grâce à une mise à jour, qui améliore de façon notable la formule et la rend plus lisible. La séparation de la force de son personnage et de sa « lumière », entendez par là, la qualité de ses armes et armures, est beaucoup plus intuitive, tout comme le suivi de ses quêtes. Du travail de pro qui favorise davantage le Loot, cette récupération d’objets de plus en plus puissants. Mais pour couronner le tout, il fallait encore booster la durée de vie, ce dont se charge le DLC – payant – « Le Roi des Corrompus ». Nouvelle histoire épique, ennemis d’une rare puissance, possibilité de faire évoluer son gardien jusqu’au niveau 40 (au lieu de 34)… sont de sérieux arguments pour refaire quelques trip intergalactique… Alors que l’arrivée d’une troisième classe est une bénédiction, tant elle modifie le Gameplay. A titre d’exemple, les chasseurs, qui pouvaient déjà se la jouer pistoleros ou épéistes se voient désormais dotés d’un arc de lumière dévastateur, et extrêmement fun à manipuler. De quoi délaisser toute vie sociale pendant quelques mois… Mais ce n’est pas faute d’avoir été prévenu par Activision, qui compte exploiter sa puissante franchise sur une décennie !

Destiny

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire