DRAGON’S CROWN PRO / HYRULE WARRIORS SWITCH : RETOUR DES CHEVALIERS

27/05/18 par  |  publié dans : Jeux Vidéo, Médias | Tags : , , , , , ,

DRAGON’S CROWN PRO

A l’été 2013, la PS3 et sa petite sœur Vita accueillaient « Dragon’s crown », un action RPG en 2D au design splendidement moyenâgeux, comme les affectionne Vanillaware. Cinq ans plus tard, une version « Pro » déboule sur PS4, avec quelques arguments de poids pour convaincre les novices ou les chevaliers virtuels, qui ont déjà arpenté ces dangereuses contrées peuplées de malfaisants, de reprendre du service.

Pas de nouveaux tableaux ou de nouvelles classes. Le contenu est donc en tout point identique à la version précédente. Les musiques entièrement réorchestrées et une refonte en 4K se chargent de sublimer cette adaptation. La touche artistique avec ce jeu sur les lumières, les couleurs apporte un cachet unique à cet univers d’héroic-fantasy. « Dragons’s crown pro » a la classe et on s’y plonge donc délicieusement. Que ce soit seul, en coop sur un même écran ou en ligne, le plaisir est total. Autre bonne idée, Atlus a conservé le cross-save. Toujours bon à prendre si on veut continuer sa partie sur une autre console.

Que l’on interprète une ensorceleuse ou un archer, le jeu brille par ses affrontements. C’est nerveux et les niveaux traversés : repères de pirates, grottes peuplées de lézards ou de spectres, sans oublier les boss, se renouvellent suffisamment pour que la quête des talismans ne soit pas trop répétitive. Dans les faits, avec son système d’expérience, d’alliés ou de craft on titille « Diablo ». Tout nous pousse à y revenir sans cesse, ne serait que pour essayer une nouvelle arme ou un sort. Accrocheur et plutôt coton dans sa dernière partie, « Dragon’s crown pro » est un défouloir qui se devait d’être remis au goût du jour pour élargir sa communauté. A vos épées ! (Jeu testé sur PS4 Pro)

ZELDA HYRULE WARRIORS : DEFINITIVE EDITION

Croisement entre le muso « Dynasty Warriors » et le RPG phare « Zelda », « Hyrule Warriors » nous avait déjà beaucoup plu lors de sa sortie sur WII U, avant de nous convaincre une seconde fois sur New 3ds, où le jeu développé conjointement par Koei et la team Ninja démontrait sa capacité à voyager. C’est donc sans surprise que ce beat’em all débarque sur Switch, dans une édition complète qui regroupe tous les DLC. De quoi nous occuper plusieurs dizaines d’heures !

Mode légende accrocheur, mode aventure enrichi de tous les niveaux piochés dans les différents Zelda, mode libre et flopée de personnages… Sans oublier une compatibilité des figurines amiibo pour débloquer des armes supplémentaires… Tout y est. Et si les graphismes n’ont pas subi de refonte, la fluidité est exemplaire sur la téloche ou sur l’écran portable. Seul le deuxième écran, qui permettait d’avoir une meilleure lisibilité de la carte et des forces en présence manque logiquement à l’appel. Pour le reste c’est du tout bon et le skin « Zelda » se prête volontiers à ces combats à un contre cent. On retrouve des endroits chers à la série et tout l’inventaire de Link comme l’arc ou les bombes. Chaque objet se révélant utile à un moment donné de l’aventure.

Moins poussé que son cousin proche « Fire Emblem Warriors », qui mise sur une approche plus stratégique, ces combattants d’Hyrule n’échappent pas à la répétition de ses situations (contrôle de territoire, débarrasser les ennemis d’une zone…)  si on le pratique à haute dose. On conseillera donc, comme lors de sa sortie en 2014, d’y jouer en marge d’un titre plus chronophage comme « Breath Of the wild » ou « Xenoblade ». Pour le reste, le portage ne souffre d’aucune faille et s’avère indispensable à ceux qui avaient fait l’impasse sur les précédentes versions. (Jeu testé sur Nintendo Switch)

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire