Jeux vidéo : Yoshi’s Wooly World et Lego Jurassic World

11/07/15 par  |  publié dans : Jeux Vidéo, Médias | Tags : , ,

Yoshi - 25 juillet

La dernière aventure de Yoshi sur console de salon datait de 1997…

« Yoshi’s Wooly World », (Nintendo)

Même si la série peine à retrouver son heure de gloire de l’époque de la Super Nintendo, la sortie d’un épisode Yoshi constitue toujours un événement en soi. Jeu de plateforme disponible uniquement sur Wii U, « Yoshi’s Wooly World » est une franche réussite. Le dinosaure doit ici traverser un monde de laine, trognon à souhait mais peuplé d’ennemis, d’obstacles à franchir et de petites énigmes à résoudre. Coloré et inventif, le jeu se renouvelle en permanence au fil de la cinquantaine de tableaux répartis sur les six mondes. Et si le compagnon de Mario possède la faculté de voler sur une courte distance et envoie des pelotes de laines à la tête de ses adversaires pour ensuite les gober, ce sont ses nombreuses transformations qui apportent du neuf au concept. Yoshi peut donc parfois se transformer en moto pour accélérer la cadence, en parapluie pour flotter ou en dino géant, histoire de la jouer colosse. Jouable à deux, plutôt facile à prendre en main et à boucler (en cas de pépin un mode relax est de la partie), « Yoshi’s Wooly World » réserve, comme ses prédécesseurs un challenge bien plus corsé lorsqu’il s’agit de récupérer tous les objets cachés, chose indispensable pour accéder aux stages bonus et délivrer tous les yoshis. (Jeu testé sur Wii U).

« Lego Jurassic World », (Warner Bros Interactive)

Qu’il semble loin le temps où les Lego s’empilaient dans les chambres des enfants… Désormais, les petits constructeurs deviennent régulièrement des héros de jeux vidéo adaptés de blockbusters : « Harry Potter », « Star Wars », « Marvel », « Le Hobbit »… et aujourd’hui, actualité oblige, « Jurassic World ». La formule reste toutefois inchangée et permet de se plonger dans un univers fidèle à l’original mais remanié à la sauce Lego. En découle un jeu d’action / réflexion où il est nécessaire d’utiliser les capacités uniques des bonhommes jaunes pour ramasser des briques en brisant le décor, avant de reconstruire un passage. Drôle et taillé pour la coopération, cette nouvelle sortie permet également de diriger quelques dinosaures, de se déplacer à l’aide de véhicules et même de visiter le « Jurassic Park » d’origine, imaginé par Steven Spielberg. Pas avare de contenu, le jeu passe en revue avec humour les quatre films… De quoi se remémorer de bons souvenirs. (Jeu testé sur PS4).

 

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire