DOOM ETERNAL – PREVIEW

09/02/20 par  |  publié dans : A la une, Jeux Vidéo | Tags : , , , , , ,

Sorti en 2016, le reboot de « Doom » fut un franc succès. Quoi de plus logique, au vu de la qualité du titre de voir débarquer une suite ? Bonne nouvelle celle-ci arrive le mois prochain. Invité par Bethesda nous avons pu l’essayer et constater qu’il est sur la bonne voie pour s’imposer comme l’un des blockbusters phares de l’année.

Contrairement à « Call Of Duty », « Doom » est un fast FPS. Dans des zones semi- ouvertes, il faut donc agir vite et bouger constamment. En plus de l’action frénétique, on retrouve ce concept qui consiste selon que l’on donne un coup fatal avec sa tronçonneuse, son arme à feu ou ses poings, à faire récupérer sur le cadavre du démon des munitions ou de la santé. Jongler entre les différentes exécutions étant la clé de la réussite.

Après avoir voyagé en Enfer, nous voici désormais de retour sur Terre. Un changement de décor qui permet plus de diversité… On a même droit cette fois à une véritable histoire. Certes, beaucoup de gamers en auront cure, mais l’effort est louable. Des phases de grimpettes et de plateformes sont aussi de la partie et les environnements changent d’un stage à l’autre, à l’exemple d’une virée dans des terres gelées. La progression semble mieux rythmée et le défouloir est véritablement jouissif, surtout que les niveaux de difficultés semblent respectés. Au niveau le plus bas, sans être une promenade de santé, le jeu est assez permissif. A haut level, il est taillé pour le speed run.

Autre point fort, la capacité des développeurs à introduire les ennemis en douceur, avant de les faire revenir en masse. Cela permet de bien déterminer les faiblesses de chacun d’eux et d’agir en conséquence. Tout le symbole d’un titre bourrin en apparence mais in fine, éminemment tactique.

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire