Kek c’est pas un cake

01/11/09 par  |  publié dans : Internet, Médias | Tags : ,

J’ai connu Kek Zanorg lors l’écriture de mon mémoire, via les jeux chiants. Les jeux chiants sont des jeux à la conception apparemment simple mais qui peuvent mettre considérablement à l’épreuve la patience, les nerfs et le respect de soi de n’importe quel internaute. Oui, j’ai perdu beaucoup de mon temps à faire sauter une grenouille de nénuphar en nénuphar, à faire danser Mickael Jackson ou à attraper un papillon cet été… Mais Kek c’est surtout l’auteur d’un blog BD à l’humour corrosif qui ne fait pas rire que moi… Rencontre.

Kek par Chloé lors du Festiblog

Certains chanceux ont pu te voir au festiblog le mois dernier, comment ça s’est passé ?
Très bien comme à chaque festiblog ! Dommage que ça ne dure que 2 jours, on n’a pas le temps de voir vraiment tous les potes… Je ne pige toujours pas comment certains sont prêts à faire 3 heures de queue ou plus pour avoir un dessin, mais ça me fait marrer !

Tu participes souvent à des manifestations du genre ?
Ben le festiblog c’est tous les ans, mais sinon oui, il y a des festival BD de temps en temps. Même si j’ai peu d’albums, on m’invite assez régulièrement, ça fait plaisir.

Qu’est-ce que ça t’apporte concrètement ?
Rencontrer son public, ça fait toujours plaisir ! Et puis passer du temps avec d’autres potes aussi, qu’on n’a pas souvent l’occasion de voir.

Comment t’es venue l’idée de faire un blog BD ?
Avant sur mon blog j’écrivais plutôt, je racontais des trucs etc, mais sous forme de texte. Et puis j’ai appris à dessiner et je me suis dit que c’était mieux pour les gens de lire mes trucs sous forme de BD, et en même temps ça m’a fait bosser le dessin.

L’idée de ton album Virginie est née dans la foulée où ça te trottait dans la tête depuis un bout de temps ?
Cette histoire m’est arrivée pendant que j’apprenais à dessiner. Et comme je me disais que c’était quand même original, je me suis dit que j’allais la dessiner. Y a aussi sûrement un côté psychologique, à mettre tout ça sur papier, un truc qu’on a gardé pour soi pendant 16 ans !

Couverture de l’album Virginie

Quand on s’intéresse à tes débuts, on voit que le dessin est assez simple. Tu penses que ce côté “je ne sais pas dessiner mais c’est pas grave” pourrait être une des clés de ta notoriété ?
Ça j’en sais rien. Pas mal de gens critiquent mon dessin, mais je m’en fous vraiment. Je me considère vraiment pas comme un dessinateur ! J’essaie de progresser, mais sans non plus que ce soit ma priorité. Si j’arrive simplement à raconter ce que j’ai envie de raconter, alors tant mieux.

Maintenant tu as un coup de crayon vachement plus assuré ! Combien de litres de sang et de sueur t’ont-ils été nécessaires? Tu as voulu t’améliorer par conscience professionnelle? Souci de crédibilité par rapport à tes lecteurs, aux autres blogueurs?
Comme je disais, je m’en fous un peu de la qualité de mon dessin. C’est sûr, je suis fier de moi quand je fais un truc assez chiadé et tout, mais je déteste dessiner en fait. Ça prend vraiment du temps, et j’aimerais simplement avoir une imprimante qui sort de ma tête, ce serait le rêve !
On me dit souvent que je dois bosser avec un dessinateur, mais en même temps j’aime bien tout faire moi même.

Avec le projet Les années collège, tu ajoutes un livre au rayon nostalgie du passé. Kek à la recherche du temps perdu ?
Je veux reprendre Les années collège justement (enfin, ça fait presque 1 an que je dis ça). C’est vrai que je fais beaucoup d’autobio, mais je ne désespère pas de faire une fiction un jour. Pour Les années collège, il y a tellement de choses à raconter, plein de gens trouvent que le collège c’était vraiment une sale période, moi j’ai adoré.

Tu as aussi sorti une série Mon chat et moi. Rencontre-t-elle le succès escompté ?
Oui, tous les amoureux des chats aiment cette BD généralement ! Du coup en dédicace j’ai dessiné je sais pas combien de chats. J’ai eu beaucoup de retours positifs en tout cas. Ceux qui n’aiment pas cette BD n’aiment pas les chats j’ai remarqué. Enfin, c’est souvent le cas.

Couverture de Mon chat et Moi

Tu as d’autres projets BD en cours ?
Les années collège oui, et puis une sorte de fiction/autobio, mais que je fais de mon côté, je sais pas si je la sortirai un jour, ou alors peut être sous un faux nom.

Par les thèmes que tu abordes on pourrait avoir l’impression que tu écris davantage pour un public féminin (sans connotation négative bien entendu) Comment te l’expliques-tu ?
Ah bon ? euh ben j’en sais rien. J’ai vraiment pas l’impression en tout cas. Bon c’est vrai que l’histoire de Virginie c’est un peu cucul, mais justement j’ai essayé de glisser des trucs qui font que c’est pas trop mièvre. Les années collège c’est pas vraiment orienté féminin par contre.

Est-ce que le côté sarcastique de certains posts sur ton blog te permet d’équilibrer la balance ?
J’aime bien gratter et énerver les gens parfois (ça vient peut être de là les jeux chiants). Je trouve que les blogs sont beaucoup trop condescendants, c’est vraiment chiant à lire parfois. J’aime bien les trucs qui soulèvent une question ou te font réfléchir. Après je dis pas que j’ai toujours raison dans ce que je dis, parfois on me remet à ma place aussi, mais c’est bien ça fait avancer les choses je trouve.

Quel rapport entretiens-tu avec ton blog aujourd’hui ? rencontres-tu une certaine lassitude comme Ak ou tu as toujours envie de faire partager ton quotidien avec tes nombreux lecteurs ?
La lassitude ça va et ça vient. Parfois j’aimerais faire plein de posts mais j’ai trop de boulot, ou parfois j’ai envie de rien mettre parce que les gens m’énervent. Je me suis blindé depuis longtemps sur les commentaires de type “Elle est nulle ta note, tu m’as fait perdre mon temps, connard”. Le blog je le fais pour moi, et pour les amis proches. C’est pour les faire marrer eux, après si ça en fait marrer d’autres tant mieux, sinon c’est vraiment pas grave. C’est aussi une vitrine pour mon travail, ça me sert à trouver des clients etc…

Pour ton travail de webmaster tu travailles à l’Atelier. Pourrais-tu expliquer son fonctionnement ?
On est 4/5 freelance à se partager un local où on travaille chacun pour soi. On a chacun son ordi, mais on mange ensemble, on y fait des soirées etc… Il arrive qu’on travaille ensemble sur des projets parfois, du coup c’est pratique parce qu’on est juste à côté l’un de l’autre.

Qu’est-ce que cela a changé concrètement pour toi ?
Une vie sociale ! Et puis l’échange, le fait de ne plus rester chez soi toute la journée, rencontrer des gens etc…

On a l’impression d’une joyeuse communauté de blogueurs, vision exacte ou éloignée de la réalité ?
Y a un peu de ça oui, au festiblog on est tous contents de se retrouver. Il y a bien sûr des langues de pute, des histoires à raconter, des engueulades, mais vu le nombre de gens c’est un peu normal. Ce qui est bien, c’est que quand on lit un blog, on “connaît” un peu la personne, ses goûts, son mode de vie etc. Du coup, si cette personne lit ton blog et l’aime aussi, y’a de grandes chances que la rencontre en vrai se passe bien, et c’est généralement le cas.

Aujourd’hui tu te sens comment ? Satisfaction d’une situation bien établie, envie d’en découdre encore ? des projets imminents ?
J’ai l’impression d’être à un carrefour, où je peux soit continuer à être freelance et vivre comme ça, soit aller bosser dans une boîte (mais j’ai clairement pas envie), soit monter ma propre boîte, ou tout du moins bosser avec des gens (enfin, des gens qui bossent pour moi). J’ai vraiment envie de faire ça, mais tout l’aspect administratif etc me rebute pas mal.

Et pour finir…
J’ai entendu dire que tu pratiquais un nouveau sport…
Oui le Systema ! C’est vraiment bien, ça faisait longtemps que je voulais faire un sport de combat, et là c’est pile poil ce que je cherchais. Au début j’ai bien galéré vu que ça faisait environ 10 ans que j’avais pas fait de sport, mais là ca va mieux, et j’ai moins de bleus.

Chat noir ou corsaires ? (bals célèbres du carnaval de Dunkerque, sa ville natale)
Je sais pas trop, je suis moins motivé par le carnaval maintenant. On verra bien !

Un dernier mot pour les lecteurs d’envrak ?
Mangez des caniches.

Chez Kek
Interviews de blogueurs? Angel et Melaka, Cali et Goubli !
Festiblogs 2007 et 2008.

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

6 commentaires

    bcolin  | 20/11/09 à 13 h 08 min

  • Je trouve que Kek ne devrait pas chercher à dessiner mieux…

    Son dessin simple et irrégulier m’est bien agréable et ça perdrait de sa saveur si ça devenait nickel.

  • Gabriel  | 20/11/09 à 18 h 15 min

  • ça dépend dans quel sens ça devient nickel. Il peut très bien dessiner mieux en restant dans le même style, non? ^^

  • tx  | 22/11/09 à 17 h 55 min

  • non .. et ça veut dire koi “mieux” ? rien !
    c’est une question de gout ! le dessin d’hugo pratt par exemple me laisse froid !
    change rien KEK, il y a un vrai feeling dans ton dessin !

  • laystary  | 24/11/09 à 1 h 32 min

  • +1
    La simplicité de son coup de crayon donne un côté sympa à tous ses dessins.

  • moietmoi  | 26/11/09 à 18 h 00 min

  • kek st aprfait je trouve qu’il ne devrait rien changé

  • fanncy  | 20/02/10 à 5 h 53 min

  • J’aime beaucoup ses dessins, justement moi qui n’aime pas les BD aux dessins “trop sérieux”, celle-ci se lit tout de suite, colorée, agréable, pas superflue … Beau travail :)

Laisser un commentaire