KNACK 2

17/09/17 par  |  publié dans : A la une, Jeux Vidéo, Médias | Tags : , , , , ,

Vilain petit canard du line-up de la PS4, « Knack » avait eu du mal à rencontrer son public. Un titre sous-estimé, qui s’il ne brillait pas forcément par sa technique s’inscrivait dans la lignée des jeux de plateforme-action si chers à l’époque Ps One / PS2. Genre amusant mais curieusement délaissé par les développeurs. Assez inattendue mais bienvenue, la sortie de « Knack 2 » s’inscrit dans la continuité et saura procurer aux gamers deux bonnes dizaines d’heures de fun.

Knack est un robot pas comme les autres. Tout petit à l’état naturel, il a la faculté de réunir des milliers de particules autour de son corps pour devenir plus puissant. Et croyez-le, la taille ça compte ! Lorsqu’il dépasse les trois mètres notre héros est une véritable machine de guerre. Coups de poings, coups de pieds, pouvoirs spéciaux, écrasements et quelques autres bottes secrètes à déverrouiller sont son arsenal quotidien. Et quand il ne bastonne pas au milieu des ruines, Knack esquive les pièges ou résout des énigmes. Elles ne sont pas bien difficiles, mais en cas de blocage, on peut activer l’aide visuelle. Toujours utile pour les enfants, à qui le jeu se destine en priorité. La difficulté est d’ailleurs mieux réglée que sur le premier volet. Personne ne sera donc frustré.

Non exempt de défauts : on citera des endroits visités (ruines, forêts…) sans surprise et une direction artistique générique, « Knack 2 » décuple son intérêt dans son mode deux joueurs. L’aventure est entièrement jouable en coop sur la même console. Le plaisir procuré est alors proche des adaptations « Légos ». Quelques autres idées sympathiques : des défis ou les passages secrets nécessitant de se retransformer en mini Knack apportent une once de fraîcheur supplémentaire et font de cette suite un titre agréable à parcourir entre deux AAA plus sérieux, genre « Horizon » ou « Uncharted ». (Jeu testé sur PS4 Pro)

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire