Last.fm : le site communautaire

01/06/07 par  |  publié dans : Internet, Médias

La révolution de la musique communautaire. Sous ce titre se cache un site tout ce qu’il y a de plus 2.0 et dédié à la musique, ses artistes et ses adeptes.
Dans un numéro entièrement dédié à la musique, nous ne pouvions pas passer à coté de ce site communautaire sur la musique. Last.fm vous permet d’écouter de la musique à la manière d’une web-radio, de partager vos goûts musicaux avec vos amis et le reste du monde (rien que ça) ou encore de découvrir de nouveaux artistes.

La communauté Last.fm ne cesse de s’agrandir depuis 2004, date de création du site, revendiquant aujourd’hui une vingtaine de millions d’utilisateurs. D’abord accessible en anglais et japonais, ce n’est qu’à la fin de l’année 2006 que le site s’est ouvert à d’autres langages et est ainsi disponible dans une douzaine de langues dont le français. Mais sans plus attendre, plongeons dans le vif du sujet.

Je “scrobble”
Le “scrobbling” est la base du site, ce terme bizarroïde désigne le fait d’envoyer ce que l’on est en train d’écouter vers son profil Last.fm. Régulièrement, le site calculera des statistiques d’écoutes sur la base de ce que vous avez “scrobblé”.
Ces statistiques seront mises à disposition dans votre page personnelle mais seront visibles par tout le monde. Vous pourrez alors vous émerveiller d’avoir écouté le tube du moment plus d’une vingtaine de fois ou montrer à vos amis que vous écoutez bien les CDs qu’ils vous ont offerts.
C’est aussi grâce à ce système de statistiques que le site calculera vos “voisins” musicaux, personnes partageant vos goûts musicaux. Ces voisins ne manqueront pas de vous rendre visite et de laisser quelques commentaires sur votre page, web2.0 oblige.

Afin d’illustrer au mieux cette partie, consulter mon profil sur last.fm.

Nous “scrobblons”
Et c’est quand les communautés s’en mêlent que vous allez découvrir toute la richesse de Last.fm.
Comme la majorité des sites “nouvelle génération”, vous allez pouvoir ajouter vos amis, créer des groupes ou tenir un blog sur le site Last.fm. Et bien sûr, tout est sujet à commentaire, vous pourrez ainsi partager vos goûts et vos opinions sur une chanson, un album, un concert/festival, un artiste/groupe ou les forums des différentes communautés.
Mais l’un des atouts majeurs du site est le système de recommandations. Le site vous proposera de découvrir de nouveaux artistes en fonction de ce que vous écoutez. Vous pourrez ensuite directement écouter ces artistes sur le site pour vous faire une idée. Les recommandations pourront aussi provenir de vos amis, les groupes auxquels vous serez inscrits ou de simples visiteurs vous proposant de découvrir leur groupe. Ce système va vous permettre sans aucun doute d’élargir votre culture musicale.

Mes recommandations sur Last.fm

Vous “scobblez” ?
Il y a encore plein de choses dont je pourrais vous parler mais je vous laisse le soin de découvrir par vous-même sur le site : l’incroyable richesse des web-radios, le système de playlists, les tags (encore du 2.0), les gadgets les plus futiles pour vos blogs, etc.
Pour vous inscrire, direction http://www.lastfm.fr/, créez-vous un compte, téléchargez-le lecteur Last.fm et lancez-vous dans l’aventure ! N’hésitez pas à consulter la FAQ si vous vous posez des questions, les réponses y sont … peut-être.

Le lecteur Last.fm

A bientôt sur Last.fm !

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

2 commentaires

    marlène  | 04/06/07 à 09:49

  • c’est très intéressant tou ça, je ne connaissais pas du tout ce site.
    A quelque chose près, je crois qu’on va pouvoir être voisins T2Fr..

  • Quedate Luna  | 30/07/07 à 19:58

  • En effet je suis aussi sur Last.Fm sur les conseils d’une amie et j’ai découvert des groupes à la musique “similaire” de ceux que j’écoute! Donc c’est tout bon!

Laisser un commentaire