Les Revenants à la mode U.S

29/10/13 par  |  publié dans : Médias, TV | Tags : ,

Revenants - Returned NYpost(Capture d’écran du site The New York Post. “Ca vous énerve quand les morts se ramènent comme si de rien n’était ?)

La série Les Revenants, diffusée cette année sur Canal +, s’était attirée de belles audiences (1,4 millions de spectateurs en moyenne, la chaîne a commandé une seconde saison) et les mamours des critiques unanimes. Très agréable surprise en effet que cette série sur le retour, très atmosphérique, à la vie de morts dans une petite ville de montagne. Aujourd’hui, alors que la série est sur le point d’être diffusée sur Sundance Channel aux États-Unis, c’est au tour des critiques américains de nous emboîter le pas, et de se pâmer pour “The Returned”.

“La plus grande réussite de la série est son atmosphère d’effroi claustrophobe. Entourée de montagnes enneigées et d’épaisses forêts, la petite ville semble exsuder la peur, écrit The New York Post. “La série incorpore intelligemment plusieurs types de peurs : horreur physique, le suspense surnaturel et le thriller à l’ancienne. (…) Un import français canon”.

“A ne pas rater, même si vous ne faites pas partie des fans de corps ambulants”, souligne le site SFgate. “Cette série de huit épisodes, connue sous le nom de Les Revenants en France, est différente de la plupart des œuvres sur les zombies car il ne s’agit pas tant de la chair en putréfaction, que  d’un pourrissement interne, moins tangible mais tout aussi réel, de l’ordre de ceux causés par la peur et le regret. C’est une série d’horreur, mais l’horreur est plus psychologique que physique”.

Ce mélange de high concept (les morts reviennent à la vie), une notion chère aux américains qui apprécient quand les histoires peuvent se résumer en une phrase, et de tumulte psycho-atmosphérique bien français séduit jusqu’au très professionnel The Hollywood Reporter : “Comme s’il n’y avait pas assez de super télévision made in America, il est aussi 100% clair que le reste du monde envoie maintenant des fournées de séries géniales. Il va nous falloir des journées plus longues” (…) Co-écrite et réalisée par Fabrice Gobert, la série vous accroche instantanément précisément car elle tranche avec votre fête aux zombies habituelle, et aussi en grande partie car le spectateur n’a aucune idée des tours que Gobert cache dans sa manche. En bon Français, il est clairement plus intéressé par les aspects existentiels de la vie (et de la mort, bien sûr) et les notions hyper compliquées de deuil, d’amour, de famille, d’espoir, de peur, et, cette notion confondante et dangereuse entre toutes, l’inconnu.”

Diantre ! On en rougit de plaisir chauvin… mais on n’ira pas non plus crier cocorico à torse-poil sur la table. Sundance Channel reste une chaîne très confidentielle, et, en bons Américains, les petits génies de la chaîne A&E ont acheté les droits de la série pour en faire un remake. Lequel sera développé par Carlton Cuse, scénariste de Lost. Pour mémoire, A&E s’était illustrée avec l’adaptation catastrophique du Sac d’Os de Stephen King.

Lire les critiques américaines de Les Revenants – The Returned

 

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire