“MOTHER RUSSIA BLEEDS”

26/09/16 par  |  publié dans : A la une, Jeux Vidéo, Médias | Tags : , , , , , ,

mother-russia-bleeds-screen-3

Nostalgiques de « Double Dragon » et de « Streets of Rage », les français du Cartel ont pensé à vous et offrent deux billets en terre russe. Un périple pas de tout repos. Seul ou avec un pote à vos côtés (et non pas en ligne) votre mission si vous l’acceptez sera de venir à bout de hordes d’ennemis dans un beat’em all 2D violent et difficile… où aucun cadeau ne vous sera fait.

Coups de poing, coups de pieds, armes récupérées sur les malfrats ou autres créatures génétiquement modifiées, choppes destructrices… La panoplie de vos guerriers renvoie aux classiques du genre et permet de jolies combinaisons. Et dans le feu de l’action pas le temps de s’ennuyer ou de détourner la tête. Les scélérats débarquent des deux côtés de l’écran, les boss font fondre les barres de vies comme neige au soleil et mieux vaut selon le cas de figure opter pour l’’anti-héros qui vous convient le plus. Sergei et Boris prônent l’équilibre, Ivan la force et Natasha, seule donzelle dans ce monde de brute est la plus agile. Dans la lignée des jeux hardcore « Mother Russia Bleeds » met à l’épreuve vos réflexes… et s’ils ne suffisent pas, un shoot de drogue et c’est reparti. Après tout, quoi de mieux que de glaner sur les corps agonisant de vos victimes quelques substances illicites pour regagner de l’énergie ou, au choix, rentrer dans une furie dévastatrice.

Old school à tous les niveaux, avec son scrolling horizontal et son côté rétro assumé dans les graphismes en pixel arts, le titre se paie une direction artistique radicale, à double tranchant. L’hémoglobine coule à flot, le gore et le crade ne sont jamais loin et les impacts font mal. Les âmes sensibles passeront donc leur chemin, les nostalgiques de l’époque 16 bits souffriront, mais en redemanderont… En regrettant que ce défouloir au pays de Poutine laisse, comme beaucoup de jeux édités par Devolver digital les simples bons joueurs sur le carreau lors de certains pics, ô combien décourageants, y compris en easy… Dans ce cas, le mode arène, où on affronte ces créatures par vagues, permettra de tester quelques techniques, avant de se replonger dans le feu de l’action. (Jeu testé sur PC)

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire