MOTO GP 18

24/06/18 par  |  publié dans : Jeux Vidéo, Médias | Tags : , , , , ,

Désormais rodé et fidèle au rendez-vous du mois de juin, le nouveau Moto GP déboule en trombe… et ne déçoit pas ! Plus qu’une simple actualisation annuelle, les développeurs de Milestone ont redoublé d’effort pour rendre hommage à ce sport mécanique à travers une simu dynamique, qui marque un virage intéressant dans l’histoire de la licence.

Le premier bond en avant se situe au niveau du moteur graphique. Demandé par les fans depuis quelques épisodes, la révolution a donc lieu avec cet opus qui passe à l’Unreal Engine 4. Le résultat est sans appel : non seulement c’est beaucoup plus beau, avec une modélisation d’une centaine de pilotes (légendes, pros, rookies…), avec des circuits officiels reproduits à l’identique, mais c’est parfaitement fluide. Une transition réussie, qui s’accompagne de variations dans le gameplay : on ressent davantage l’inertie et le centre de gravité de sa bécane. Cela permet un pilotage dans l’ensemble plus harmonieux. Sur la piste, malgré un léger effet flouté qui se fait parfois ressentir, c’est fluide et l’impression de vitesse est grisante. Les amateurs de solos devront aussi faire face à de redoutables concurrents dotés d’une IA encore perfectible, mais globalement cohérente.

La carrière fait dans le classique et va à l’essentiel. On part donc en bas de l’échelle avant de gravir les échelons, en montant en catégorie en espérant devenir champion du monde. L’immersion est là avec des vidéos qui inaugurent votre arrivée dans chaque ville. L’importance de participer à un week-end entier avec les essais et les qualifs se révèle primordial pour apprendre les spécificités des 19 tracés (dont le petit dernier Buriam en Thaïlande). Suspensions, freinages, roues… Tout est paramétrable avec les ingénieurs. Toujours plébiscités par les néophytes, les aides permettent de modifier les assistances au pilotage et la force des adversaires pour progresser en douceur. Pas de fioriture donc, mais l’essentiel est là.

« Moto GP 18 » prend aussi une orientation E-Sport, clairement mise en valeur dans le menu. Une volonté donc de proposer différents évènements autour du jeu et de démontrer à quel point, pratiqué à haut level, il peut se montrer réaliste. Une ambition louable, à confirmer sur la durée. Quoiqu’il en soit, les amoureux de deux roues peuvent d’ores et déjà aller s’entrainer en mode privé ou public dans des courses tendues… en espérant finir sur le podium. (Jeu testé sur PS4 Pro)

 

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire