MOTO GP 19

01/07/19 par  |  publié dans : Jeux Vidéo, Médias | Tags : , , , , ,

De « Ride » à « MXGP », les italiens de Milestone sont les spécialistes des deux roues… Nouvel opus en date « Moto GP 2019 » remet le championnat du monde à l’honneur, en misant lors de ce cru sur une toute nouvelle intelligence artificielle, Anna, qui apporte un surplus de réalisme à la discipline chère à Valentino Rossi.

D’un point de vue graphique peu de changements. Le passage à l’Unreal Engine l’an dernier s’étant avéré concluant, il est reconduit lors de cette édition qui va davantage sur la profondeur. On note un mode carrière plus étoffé, avec la présence d’ingénieurs pour améliorer sans cesse sa moto et la possibilité de faire intégralement ses gammes dans les divisions inférieures en partant de la classe Rookie. A vous ensuite de passer les paliers jusqu’à la discipline phare, forcément plus nerveuse et rapide. Comme il est de coutume, difficulté, longueurs de courses et aides variables sont entièrement paramétrables. Dans les modes de jeux, la bonne surprise vient des défis. Ils vous proposent de revivre certains moments phare de l’histoire de ce sport. Le challenge est bel est bien présent. L’arrivée des motos électriques apporte aussi une once de diversité. Quant au online, il fait dans le classique, mais est parfaitement fonctionnel.

Cela peut paraître évident, mais à l’instar des précédents opus, le néophyte habitué des jeux de voitures devra s’armer de patience pour prendre son destrier en main. Ici la position du corps et le centre de gravité jouent un rôle crucial, notamment dans la gestion des virages. Au début, les chocs sont nombreux… et nous font remarquer que la série a encore du travail sur le système de collision, qui pénalise votre protégé en laissant les adversaires avancer comme si rien n’était. Un esprit old-school auquel il faut s’habituer. Quant aux concurrents, ils se comportent comme promis de manière plus crédible et ne semblent plus être sur des rails. Ils commettent parfois des erreurs et réagissent de façon plus logique sur la piste. La marge de manœuvre est encore grande pour arriver à la hauteur des « Forza », mais le progrès est notable.

Sur tous les niveaux, « Moto GP » se montre donc sérieux et appliqué. Les développeurs milanais arrivent année après année à corriger leurs erreurs pour nous livrer une simulation efficace, qui, si elle manque encore un peu de folie, avance dans le bon sens, avec un grand respect de la discipline et de la communauté. (Jeu testé sur Xbox One X)

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire